Loi Travail : «La liberté de manifester doit être protégée»

le , mis à jour à 09:43
9
Loi Travail : «La liberté de manifester doit être protégée»
Loi Travail : «La liberté de manifester doit être protégée»

Le frondeur Christian Paul, député PS de la Nièvre, considère que le gouvernement fait un mauvais procès à la CGT et que la décision de vouloir limiter la manifestation de jeudi est « disproportionnée ».

 

Que pensez-vous de la limitation de manifester envisagée par le gouvernement ?

CHRISTIAN PAUL. Je suis très étonné, depuis mercredi dernier, d'entendre Manuel Valls évoquer cette possibilité de suspendre la liberté de manifester comme si en 2016, dans Paris, il était impossible de faire face ! Sans nier les tensions sociales, les problèmes de hooliganisme et le contexte terroriste, la liberté de manifester doit être protégée. La décision du gouvernement est disproportionnée.

 

La CGT est-elle responsable ?

Le procès fait à la CGT que l'on accuse d'ambiguïté, la confusion volontairement instillée dans les esprits entre elle et les casseurs, tout cela est d'autant plus choquant que c'est Manuel Valls qui en donne le feu vert alors qu'on sait bien que les militants syndicaux sont eux-mêmes victimes. On sait aussi qui sont les casseurs : des éléments radicaux, ultraviolents qui viennent de toute l'Europe et n'ont rien à voir avec la CGT. A l'Assemblée nationale, nous avons auditionné plusieurs syndicats qui nous ont confirmé avoir été aux prises avec les casseurs. Cette façon de produire une escalade de tension à l'heure où un compromis semble à portée de main sur la loi Travail n'est pas digne d'un gouvernement de gauche.

 

Vous pointez la responsabilité du Premier ministre ?

Manuel Valls met en scène un bras de fer pour entretenir sa légende de Premier ministre intransigeant, capable d'autorité. Mais il fait cela à contretemps, juste au moment où les syndicats sont disponibles pour un compromis. Jean-Claude Mailly aussi bien que Philippe Martinez nous ont dit qu'ils y étaient disposés. La fable d'un bloc réformiste ne tient pas. Même la CGC est contre la loi Travail. Donc le Premier ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • phili646 il y a 6 mois

    Le point de non retour a été franchi depuis de nombreuses semaines et ce n'est pas une manif de plus ou de moins qui va empêcher ce qui s'annonce comme une déroute électorale sans précédent !!!

  • M5647540 il y a 6 mois

    Placement bassement politique. M. Paul représente tout ce qui est nauséabonde dans la politique aujourd'hui et tout ce qui n'est plus entendable ou vivable pour nous le peuple.

  • V.BENACE il y a 6 mois

    En Russie, le député serait au trou depuis longtemps.

  • Berg690 il y a 6 mois

    La liberté de la presse, la liberté de s'exprimer. Vous vouliez parler de la Prestituée ?

  • M9244933 il y a 6 mois

    Facile pour lui, qui n'a jamais vécu que d'argent public, de dire n'importe quoi. Jamais il a du faire vivre une entreprise avec des emplois, l'état des services de l'ordre, il s'en moque, les milliers d'emplois détruits, il s'en moque. Vive l'idéologie aveugle.

  • brenot il y a 6 mois

    Et la liberté de la presse, la liberté de s'exprimer? Je n'ai pas entendu ce monsieur crier au scandale quand la CGT a empecher les journaux de sortir il y a quelques jours.

  • rodde12 il y a 6 mois

    Je suis de son avis; A condition que les organisateurs paient les dégâts. ce n'est pas à moi con-tribuable de payer la police pour les encadrer. ils ont autre chose à faire. peut être même à se reposer car ils ont été beaucoup sollicités avec: le foot, les invités qui nous terrorisent, les manifestations et maintenant N D des landes. out ça nous vient de la gôôôche. Ca fait beaucoup.

  • dotcom1 il y a 6 mois

    C'est la liberté des enfants malades de ne pas se faire caillasser qu'il faut protéger.

  • M8252219 il y a 6 mois

    Disponibles si le gouvernement capitule et accepte à leurs demandes , ça s'appelle du chantage à la violence . Ils décident des manifestations ils sont responsables des dérapages et des destructions qu'elles engendrent.