Loi Travail : l'un aime le 49-3, l'autre pas...

le , mis à jour à 16:20
3
Loi Travail : l'un aime le 49-3, l'autre pas...
Loi Travail : l'un aime le 49-3, l'autre pas...

Le président et le Premier ministre se seraient-ils réparti les rôles façon « bon flic, mauvais flic » ? Alors que la loi Travail, adoptée hier au Sénat dans la version durcie par la droite, revient mardi prochain à l'Assemblée, les deux têtes de l'exécutif ne semblent pas tout à fait sur la même longueur d'ondes quant à la façon de la faire voter... Manuel Valls, lui, campe toujours sur sa position d'intransigeance, qui agace à gauche. « Il est dans une logique de tension, regrette-t-on dans les rangs de la majorité. Il a toujours été de droite ! Savoir s'il agit par conviction ou stratégie, c'est un vaste programme... » Autre commentaire acide d'un député socialiste, qui n'est pourtant pas frondeur : « Sur l'article 2 ( NDLR : qui prévoit qu'un accord d'entreprise prime sur un accord de branche ), le problème, c'est Valls. Il veut asseoir l'image d'un homme autoritaire, inflexible, qui ne plie pas face à la rue. »

 

A Matignon, pour l'heure, on refuse de dire si l'arme fatale du 49-3 sera à nouveau dégainée. « C'est une disposition que la Constitution prévoit. On préfère ne pas avoir à l'utiliser », évacue-t-on tout en... martelant « la volonté de faire adopter le texte avant la fin de la session extraordinaire », soit avant la fin juillet. La méthode hollandaise se veut, elle, plus en rondeur. A l'Elysée, on promeut ainsi la méthode douce avec les frondeurs, plutôt que le pistolet sur la tempe : « Ce serait idéal que ce soit voté sans 49-3 », souffle-t-on dans l'entourage du chef de l'Etat. Car il n'a pas échappé à François Hollande que la perspective de cet article castrateur n'enchante guère dans son camp... qu'il ne peut pas se mettre à dos maintenant qu'il a accepté de participer à une primaire du PS. « Le 49-3, ce n'est pas ma ligne. Il est toujours bon de prendre la température avec les organisations syndicales », relève un haut responsable du PS.

 

Voilà pour la ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dotcom1 il y a 5 mois

    Les Français sont contre le 49.3, et heureusement car personne n'aime passer en force pour faire adopter une loi, mais quand la CGT ne mobilise plus que 15 000 oisifs à ses manifs, on peut s'en servir pour clore le débat.

  • bordo il y a 5 mois

    A quoi sert le 49.3 ? A éviter qu'une minorité d'excités ne contraigne la majorité à passer sous leurs fourches caudines, pour éviter une dissolution, perdre les jobs sympas et bien payés, etc.

  • M7403983 il y a 5 mois

    Hollande aime l'ambiguïté pour ne pas dire plus. C'est même sa marque de fabrique.