Loi travail : l'inélégance de Valls vis-à-vis d'El Khomri

le
0
Le Premier ministre Manuel Valls et la ministre du Travail Myriam El Khomri.
Le Premier ministre Manuel Valls et la ministre du Travail Myriam El Khomri.

On savait le Premier ministre Manuel Valls autoritaire. On le connaissait moins amateur de fourberies. Dans son livre Ils ont tué la gauche (Fayard, 2016), l'ancien conseiller stratégie de Myriam El Khomri Pierre Jacquemain raconte comment le locataire de Matignon a laissé sa ministre du Travail se dépêtrer avec le service après-vente de la loi travail. Une loi qu'il avait lui-même concoctée.

Les premiers éléments du projet de loi ont fuité à la mi-février 2016 dans Le Parisien. Très vite, la polémique enfle et les révélations du quotidien font bondir la majorité PS et les syndicats. Myriam El Khomri se charge alors d'un grand entretien explicatif aux Échos

. Problème : le texte a été préparé « loin du regard de la ministre », et ? sans surprise ? « les hésitations et autres approximations dominaient les échanges », raconte Pierre Jacquemain.

Correction exigée par Manuel Valls

Aux côtés de Myriam El Khomri, lors de l'interview aux Échos, son directeur de cabinet Pierre-André Imbert se charge de corriger les imprécisions de la ministre. Ce dernier est un fidèle de Manuel Valls qui le maintient à ce poste depuis le début du quinquennat, sous le patronage de Michel Sapin d'abord, de François Rebsamen ensuite et enfin de Myriam El Khomri. « Le véritable ministre du Travail, c'est lui », écrit même Pierre Jacquemain. Quelques semaines plus tôt,...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant