Loi travail : itinéraire d'un vote impossible

le
0
Manuel Valls n'a pas réussi à convaincre sa majorité de voter le projet de loi travail.  
Manuel Valls n'a pas réussi à convaincre sa majorité de voter le projet de loi travail.  

C'est officiel. Le gouvernement utilise une nouvelle fois l'article 49.3 de la Constitution pour faire passer son projet de loi travail. Myriam El Khomri l'avait prophétisé en évoquant d'ores et déjà cette possibilité lorsqu'elle a dévoilé "sa loi" le 17 février dernier dans les colonnes des Échos

. Un avertissement qui portait la marque autoritaire de Manuel Valls. Depuis le début du quinquennat, le Premier ministre a toujours plus misé sur le bâton que sur la carotte pour faire avaler les réformes à sa majorité. Lorsque Emmanuel Macron invitait les frondeurs à déjeuner pour les convaincre de voter la loi qui portait son nom, le Premier ministre se montrait intransigeant, voire parfois "humiliant" avec ces renégats. Résultat : une première utilisation de l'article 49.3 pour passer au-dessus du Parlement.

Des mesures "que la droite n'aurait pas osé proposer"

Un Conseil des ministres exceptionnel a été convoqué ce mardi à 14 h 30 à l'Élysée pour acter une nouvelle utilisation de ce procédé décrié par certains élus pour son caractère "antidémocratique". Une solution devenue inéluctable puisqu'il manque aujourd'hui entre 30 et 40 voix pour faire passer le texte. Les élus de droite qui se déclaraient globalement favorables à la première mouture du texte dévoilée par le gouvernement lui sont aujourd'hui hostiles. L'importante contestation et la mobilisation...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant