Loi Travail : Hollande «prêt à se mobiliser» pour expliquer le texte

le , mis à jour à 13:18
4
Loi Travail : Hollande «prêt à se mobiliser» pour expliquer le texte
Loi Travail : Hollande «prêt à se mobiliser» pour expliquer le texte

François Hollande a estimé mercredi en conseil des ministres que le recours à la procédure du 49-3 pour la loi travail « convenait dès lors qu'il y avait une minorité qui bloquait l'adoption de cette loi malgré les propositions de compromis qui avaient été faites », selon le porte-parole du gouvernement Stéphane Le Foll.

Une partie des frondeurs a maintenu son opposition au texte, après une réunion avec le Premier ministre à Matignon, que le rapporteur du texte, Christophe Sirugue, a qualifiée d'échec. «Le gouvernement a refusé de discuter du boulevard que nous lui proposions» alors, tempêtait ce mercredi matin le député frondeur des Yvelines Benoît Hamon.

Stéphane Le Foll a assuré que « l'ambiance » lors du conseil des ministres avait été « tout à fait sereine ». « C'est important dans un moment où l'on a pour objectif, en même temps que l'on garantit des droits pour les salariés d'offrir aussi les souplesses nécessaires aux entreprises pour qu'elle embauchent et en particulier en CDI », a insisté le chef de l’État. François Hollande, a-t-il ajouté, a également indiqué en conseil des ministres qu'il était « déterminé à défendre ce projet de loi, à l'expliquer » et « qu'il allait se mobiliser » pour le défendre.

Le ministre de l'Agriculture a jugé « incompréhensible » l'idée que des députés de gauche puissent rallier la motion de censure qui sera débattue demain jeudi à l'initiative de la droite. « Je ne pense pas qu'il y ait de risque, je ne le crois pas et surtout je ne le souhaite pas », a-t-il cependant observé. « Si les frondeurs votent la motion de censure (de la droite, Ndlr), ils ne feront plus partie du PS », a prévenu le président du groupe PS au Sénat, Didier Guillaume.

Les frondeurs prennent une lourde responsabilité #AJP— Didier GUILLAUME (@dguillaume26) 11 mai 2016

Yann Galut, qui n'est pas un frondeur, s'interroge sur Facebook : ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • miez1804 il y a 7 mois

    @M6104458: Avant il estimait que avec moins de 30% d'Opinion favorable un President devait demissioner, cela fait 3 ans qu'il aurait du demisionner, au lie de ça il compte se representer!!!!

  • bordo il y a 7 mois

    Oh oui, qu'il se mobilise. C'est le meilleur moyen de tout planter.

  • M6104458 il y a 7 mois

    C'est un politique. Avant il était contre le 49/3, maintenant il est pour. Et ne me dites pas que seuls les imbéciles ne changent jamais d'idée.

  • Ross007 il y a 7 mois

    Quelqu'un pour l'écouter ?