Loi Travail : évacuation à Rennes d'une salle occupée depuis le 1er mai

le , mis à jour à 15:10
6
Loi Travail : évacuation à Rennes d'une salle occupée depuis le 1er mai
Loi Travail : évacuation à Rennes d'une salle occupée depuis le 1er mai

Une salle municipale, la salle de la Cité, à Rennes (Ille-et-Vilaine), occupée par des opposants à la loi Travail, a été évacuée ce vendredi. Vers 6 heures, des policiers, notamment une unité du Raid, ont ouvert à l'aide d'une scie circulaire la barricade métallique installée par les occupants ; une trentaine de policiers sont entrés dans la cour du bâtiment rebaptisé «Maison du Peuple».

Peu après 6h30, une douzaine d'occupants sont montés sur le toit du bâtiment pour tenter d'éviter l'évacuation, tandis que plusieurs dizaines de jeunes, au sol, ont fait face au cordon policier interdisant l'accès à la rue.

VIDEO. Rennes : évacuation de la salle de la Cité

Vers 7 heures, un important dispositif a tenu les manifestants à distance des rues et de la place proches du lieu occupé. Parallèlement, plusieurs policiers sont montés dans une nacelle suspendue à une grue de chantier pour surplomber la salle et ses occupants.

#rennes La nacelle se rapproche des activistes sur le toit salle de la Cité. Intervention imminente pic.twitter.com/jYhhsr3U0d— Ouest-France 35 (@ouestfrance35) 13 mai 2016

Les gendarmes mob par la grande echelle pour deloger derniers occupants de la salle de la cite #Rennes #LoiTravail pic.twitter.com/LLRSEwxRGl— gilles le morvan (@gilleslemorvan) 13 mai 2016

L'évacuation a pris fin vers 8h30 après que les occupants installés sur le toit de l'immeuble en ont été descendus un par un. Au sol, les forces de l'ordre ont utilisé du gaz lacrymogène pour disperser des manifestants venus en soutien des personnes qui occupaient la salle de la Cité. La police a indiqué qu'une personne avait été interpellée pour « rébellion ».

#Rennes la police charge les manifestants près de la salle de la Cité. pic.twitter.com/xf1r1GC0Ff— Ouest-France 35 (@ouestfrance35) 13 mai 2016

Le bâtiment situé dans le centre historique de Rennes a été investi à la suite de la ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • gache1 il y a 9 mois

    Face à un pouvoir faible, les petites frappes se régalent.

  • d.e.s.t. il y a 9 mois

    Si les interventions étaient un peu plus musclées, on avancerait plus vite dans l'éradication de ces rebelles d'opérette!

  • M8252219 il y a 9 mois

    La démocratie est l'élection par tout ceux qui votent de représentants sensés leur convenir et ayant la responsabilité de DIRIGER LE PAYS : les résultats des élections doivent être respectées jusqu'à l'élection suivante quelle que soit la manière de gouverner : les gesticulations et les tentatives de blocage du pays par les syndicats ne sont pas digne de démocrates . (je ne suis pas socialiste mais simplement républicain)

  • M3471517 il y a 9 mois

    Quelle réactivité !

  • wanda6 il y a 9 mois

    bearnhar : http://www.agoravox.tv/actualites/politique/article/bnp-et-mac-donald-s-occupes-53077

  • bearnhar il y a 9 mois

    J'espère qu'ils ont relevé toutes les identités, fait établir un état des lieux de la salle, et qu'ils vont envoyer l'addition aux occupants ? Mais bien sur je divague, la loi n'est provisoirement plus appliquée dans ce pays. J'ai pas entendu une seule condamnation de casseur à payer les dégats, c'est fabuleux.