Loi Travail : entre 70 000 et et 200 000 manifestants en France

le , mis à jour à 01:15
82

La manifestation de ce jeudi à peine terminée, que déjà une nouvelle action de mobilisation se dessine. Elle aura lieu le 28 juin, jour du vote au Sénat, avec remise à l'Elysée des résultats de la votation citoyenne contre la loi travail. Le ministère de l'Intérieur a déjà autorisé, sur le principe, le cortège parisien, mais les modalités restent  « à définir », selon le leader de la CGT, Philippe Martinez. A l'origine, l'intersyndicale prévoyait de manifester de la Nation à la place d'Italie.

Ce jeudi, le cortège parisien était encadré, express et bon enfant. Les opposants à la loi Travail ont défilé autour du bassin de l’Arsenal près de la place de la Bastille à Paris. La FO et la CGT ont indiqué que 60 000 personnes avaient défilé dans la capitale contre 20 000 selon la préfecture de police. Au niveau national, la CGT annonce 200 000 manifestants dans 120 défilés, quand les pouvoirs publics font état d’un total de 70 000 manifestants. Selon le ministère de l'Intérieur, il y a par ailleurs eu 113 interpellations en France.

Un important dispositif de sécurité avait été mis en place avec 2000 policiers mobilisés et des points de filtrages en amont du parcours. Quatre-vingt-quinze personnes ont été interpellées, certaines pour vérification d’identité ou détention d’objets pouvant servir de projectile. Une concerne une détention prohibée de stupéfiants, deux autres visent des personnes interdites de participer au défilé  

A Rennes, de nombreuses dégradations ont été commises contre agences bancaires, immobilières ou d’assurances notamment.

 

 

>>> Retrouvez les principaux événements de la journée, minute par minute >>> 

VIDEO. Les manifestants à la loi Travail ne désarment pas

22 h 40. La CFDT prise pour cible. Vers 21 heures, une centaine de casseurs ont pris d'assaut le siège parisien de la CFDT, dans le XIXe arrondissement, ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • loco93 il y a 5 mois

    M716: d'autre part, il n'y a pas que la cgt qui représente l'organe du contre pouvoir (sans quoi la démocratie ne peut fonctionner, n'est ce pas?). preuve que vous êtes complément conditionné par bfm tv et cie...

  • loco93 il y a 5 mois

    M716: commencez au moins par renoncer à vos RTT, pour montrer l'exemple, car c'est un acquis obtenu par la cgt! et passez aussi à 50h payés 35h puisque vous etes pour le progrés à la Medef; montrez l'exemple avant d'aboyer, ok?

  • loco93 il y a 5 mois

    M7163258: je vous plains c'est tout, vous avez le ciboulet complétement lavé, par les chaines d'info low cost (singulérement pro medef) de la tnt peut etre? Tout va bien aujourd'huiche à parische? la cgt ramené la pluie chez vous, sortez couvert! vous ne voyez donc pas que tout le peuple européen montre une grande défiance vis à vis des élites; le brexit en est la preuve. vous semblez apprécier la dictature, pourquoi n'allez vous pas travailler en corée du nord?!

  • M1343167 il y a 5 mois

    Encore un coup d'épée dans l'eau.... Pauvre CGT, elle se dégrade toute seule !! Ce syndicat tombe tout les jours un peu plus dans les oubliettes...

  • Berg690 il y a 5 mois

    Les autorités françaises ont tout fait pour amoindrir la puissance des manifestations . celle du 23 juin n’a été autorisée que la veille , ce qui veut dire que personne en province n’a pu réserver de car ou de TGV , personne puisqu’obligé de se déclarer grèviste suffisamment tôt pour être dans le droit n’a pu prévoir sa journée à Paris . C’est du grand art , de la belle ruse de la part de ces faux jetons de socialistes .

  • 445566ZM il y a 5 mois

    Bravo M863717 vous avez bien résumé les peurs de la cgt. Les différents gouvernements ont habitué les syndicats aux victoires faciles, mais Valls est le dos au mur et il ne peut pas reculer. Chez Bosch et chez Smart les ouvriers ont voté pour travailler plus, ce qui permet de sauver leur usines. Contre l'avis des syndicats, toujours prêts à faire couler une entreprise de plus.

  • M8637171 il y a 5 mois

    Suite.... Donc la CGT prône une élite ouvrière (les délégués dans le branches) qui pense et décide pour eux

  • M8637171 il y a 5 mois

    La liberté, la dignité et la justice c'est le référendum pour les salariés au niveau des entreprises. Mais les permanents des syndicats n'en veulent pas car ils craignent pour leur statuts de parasites.Ainsi la CGT et FO veulent comme en URSS de la grande époque nous foutrent des commissaires politiques engraissés par la sueur des vrais travailleurs. Ainsi pour la CGT les salariés sont des idiots qui ne sauront pas voter pour leur intérêt de classe !

  • Berg690 il y a 5 mois

    Aux Galeries Lafayette, encore une fois la CFDT trahi sa base, en particulier le SCID.( qui a fait scission).

  • M7163258 il y a 5 mois

    loco93 "M7163258, pensez à y insérer un tampax dans votre rondelle, ca risque de saigner fort pour vous." votre vrai nature de cégétiste vindicatif brutal ressurgit!!!