Loi Travail : entre 68 000 et 220 000 manifestants en France

le , mis à jour à 23:22
93
Loi Travail : entre 68 000 et 220 000 manifestants en France
Loi Travail : entre 68 000 et 220 000 manifestants en France

Barrages filtrants, blocages de zones logistiques... Les routiers ont inauguré ce mardi une semaine de grèves reconductibles dans divers secteurs contre le projet de loi Travail, un mouvement qui s'accompagne de nouvelles manifestations, émaillées de quelques incidents. A Nantes des heurts ont eu lieu entre des manifestants et la police et en Bretagne, des opposants à la loi Travail ont occupé les voies SNCF, à Morlaix (Finistère), interrompant le trafic vers et depuis Paris sur cette portion. 87 personnes ont été interpellées en France, dont une douzaine dans la capitale.

68 000 personnes ont défilé selon les autorités contre 220 000 selon la CGT. A Paris, ils étaient entre 11 000 et 55 000 selon les sources. Côté interpellations, 87 personnes ont été arrêtées dans tout le pays, dont au moins 12 à Paris.

Sept syndicats (CGT, FO, FSU, Solidaires, Unef, UNL et Fidl) sont à l'initiative de deux nouvelles journées d'actions unitaires ce mardi et jeudi, les sixième et septième en un peu plus de deux mois, pour contester le texte de la ministre Myriam El Khomri, jugé trop favorable aux entreprises. «Quand on n'est pas entendu, il faut essayer de se faire entendre», a résumé lundi Philippe Martinez, le numéro un de la CGT.

Revivez la journée de mobilisation contre la loi Travail : 

21h41. 15% de vols annulés jeudi à Orly. L'Usac-CGT appelle à la grève contre la réforme du droit du travail et les compagnies aériennes annoncent que «des perturbations sont attendues sur l'ensemble du territoire». L'Usac-CGT, premier syndicat tous corps confondus (contrôleurs aériens, personnels administratifs, ingénieurs, techniciens, etc.), a appelé les agents de la DGAC à protester «contre le passage en force du gouvernement» sur la loi travail.

21h25. Le trafic sera encore «perturbé» mercredi et jeudi à la SNCF en raison d'une grève à l'appel de la CGT-Cheminots et SUD-rail, avec en moyenne la moitié des TER en ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • g.joly1 il y a 7 mois

    Monsieur manu, aurez vous cassé votre neurone parc que, là, vous ne comprenez rien à rien.

  • m.bennia il y a 7 mois

    Juste pour sanctionner Hollande.

  • m.bennia il y a 7 mois

    Manu333,Je suis socialiste et heureux de payer de lourds impôts avec ma femme pour vivre dans un des pays les plus sécurisé du monde. La justice sociale, c'est l'essence de ce pays reconnu pour ses droits de l'homme. Le capitalisme le pire ennemi de la fraternité et fracture la société jusqu'à ce que la guerre rétablisse l'équilibre. Le capitaliste est un éternel insatisfait. Cela dit, il est possible que je vote Juppé s'il met de l'eau dans son vin.

  • M7313387 il y a 7 mois

    Depuis, que le membre bourso ne peut plus gagner en speculant (Maman a isolé le pea), il se met à parler politique. Et à vous lire, vousn'êtes pas meilleurs en politique qu'en bourse...

  • m.bennia il y a 7 mois

    Politiquement : Hollande, si la loi passe, tu trépasses.

  • m.bennia il y a 7 mois

    J'invite tous les manifestants aussi à mettre une banderole avec le message : Hollande, si la loi passe, tu trépasses. Je m'y engage pour 2017. Je n'ai qu'une parole.

  • m.bennia il y a 7 mois

    j'invite les socialistes à diffuser ce message partout où ils le peuvent :Hollande, si la loi passe, tu trépasses. Je m'y engage pour 2017. Je n'ai qu'une parole.

  • m.bennia il y a 7 mois

    j'invite les socialistes à diffuser ce message partout où il le peut :Hollande, si la loi passe, tu trépasses. Je m'y engage pour 2017. Je n'ai qu'une parole.

  • m.bennia il y a 7 mois

    Jadis, la politique était une vocation et le politique était habité par le désir d'améliorer les conditions de vie de ses concitoyens en dénonçant les modèles basés sur l'exploitation humaine comme la Chine. Aujourd'hui, quand le politique ne s'intéresse pas ou plus au bling bling Sarkozien, il ignore les cris de son pays pour se soumettre à la dictature autrefois dénoncée par lui. Quel paradoxe...

  • Berg690 il y a 7 mois

    Il est logique que des manifestants scandent des chants hostiles au service d'ordre des syndicats car ce sont les seules structures au contact qui les dissuadent!