Loi Travail : bras de fer au sujet d'un défilé

le , mis à jour à 09:23
4
Loi Travail : bras de fer au sujet d'un défilé
Loi Travail : bras de fer au sujet d'un défilé

Les anti-loi travail pourront-ils manifester jeudi à Paris ? L’intersyndicale opposée à ce texte et le gouvernement se sont livrés lundi à une saynète de théâtre digne d’un pénible vaudeville. Après les violences qui ont entaché le défilé mardi dernier, les syndicats anti-loi Travail avaient transmis en fin de semaine une demande officielle pour manifester ce jeudi entre Bastille et Nation à partir de 14 heures. Et ce dans le cadre d’une nouvelle journée nationale de mobilisation, la dixième depuis début mars, rien de moins ! Mais, lundi, un pas de plus a été franchi… tout droit vers l’impasse.

 

Premier claquement de porte : en fin de matinée, la préfecture de police de Paris demande aux syndicats d’organiser un rassemblement statique plutôt qu’un défilé. Et ce afin de « mieux sécuriser la manifestation et de faire en sorte qu’il y ait moins de dégradations ». Réponse du berger à la bergère : à 14 h 18, l’intersyndicale diffuse un communiqué au ton rageur. Et maintient sa demande d’autorisation pour une vraie manif. « Je ne vois aucune raison de l’interdire ! Historiquement, cela n’a été fait qu’en de très, très rares occasions. Si les forces de l’ordre voulaient empêcher les casseurs, elles pourraient le faire… » tacle Jacques Girod, le secrétaire adjoint de FO (Force ouvrière) de Paris.

 

Troisième coup de menton : une heure plus tard surgit une lettre du ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, adressée à la seule CGT. Là encore, le ton est vif. Le premier flic de France y dresse le bilan : « Depuis le début de ce cycle de manifestations […], les services de police ont procédé à 1 776 interpellations donnant lieu à 1 198 gardes à vue ; 95 condamnations en comparution immédiate ont été prononcées par la justice. Au total, 554 policiers et gendarmes ont été blessés. » Et il renouvelle sa demande d’un rassemblement statique. Refus catégorique de la ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • JPANTO il y a 9 mois

    Le défilé du 14 juillet sera-t-il plutôt mobile ou plutôt statique?

  • L47fr il y a 9 mois

    nos syndiqués anti-travail sont désemparés. manifester est plus qu'un droit, c'est une règle de vie, une finalité. il faut brailler, être en désaccord sur tout et surtout de mauvaise foi. comment ça, on ne peut plus tranquillement casser du crs ?.... mais de quel droit ???ne surtout rien céder à cette engeance, qui pourrit la France, son économie, son image, son potentiel. il faut une bonne fois pour toutes sortir de ce carcan hérité des années communistes.

  • pouvillo il y a 9 mois

    Les journalistes de la radio RTL obsédés sexuels ?Peut-on considérer que bon nombre de journalistes et principalement la direction de la radio RTL comme des obsédés sexuels à la limite de l'esprit pervers ?

  • frgillon il y a 9 mois

    Par 30° mieux vaut s'abstenir de manifester.