Loi Travail : actions ou manifestations un peu partout en France

le
3
Loi Travail : actions ou manifestations un peu partout en France
Loi Travail : actions ou manifestations un peu partout en France

Marqué par une manifestation nationale à Paris contre la loi Travail, ce mardi 14 juin voit les mouvements sociaux se poursuivre ou parfois reprendre. Le point sur la situation, des transports au ramassage des déchets en passant par les manifestations en région.

Neuvième journée de manifestations

A Paris, un cortège de plusieurs milliers de manifestants à l'appel de l'intersyndicale CGT, FO, FSU, Solidaires, Unef, UNL et Fidl est parti de la place d'Italie (13e arrondissement) vers 13h30, pour rejoindre les Invalides (7e), derrière une pancarte de tête proclamant «Pour le retrait. Pour de nouveaux droits». Des milliers des jeunes défilaient, certains casqués, encagoulés, masqués. La préfecture de police a recensé des jets de projectiles et procédé à plusieurs interpellations.

A Toulouse, entre 6.000 (préfecture) et 30.000 personnes (syndicats) manifestaient à midi. Prévisionnistes de Météo France, cheminots, salariés de l'aéronautique, des télécoms, intermittents ou étudiants composaient un cortège coloré de nombreux drapeaux et banderoles. «Malgré le footage de gueule événementiel, la lutte perdure», pouvait-on lire sur la pancarte d'un manifestant, près d'un panneau indiquant la direction de la fan-zone toulousaine pour l'Euro 2016.

Plusieurs milliers de manifestants ont également défilé depuis le Vieux-port à Marseille, bien plus que les semaines précédentes. La CGT a annoncé 140.000 manifestants contre 5.000 selon la police.

A Rennes, entre 1.900 personnes, selon la préfecture, et 5.000 selon les syndicats ont défilé. A Lyon, ils étaient entre 9.000 et 10.000 selon la CGT et 3.800 selon préfecture.

Quatorzième jour de grève dans les transports

La grève des cheminots se poursuit après 14 jours de mouvement à l'appel de la CGT, SUD et FO (non représentatif), et le taux de grévistes est remonté mardi à 7,3%, toutes catégories confondues, contre 4,6% la veille. Comme lundi, la SNCF a ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • schrett il y a 7 mois

    Il faudrait que les non grévistes bloquent les bus de la CGT, au retour de la manif.

  • e.thelen il y a 7 mois

    et si on défilait contre la CGT ? combien de millions ?

  • frlhjp il y a 7 mois

    La France est un pays au cerveau à moitié irrigué car je me demande bien ce que les médias diraient si des syndicalistes défilaient sous la bannière du NSBO ou du DAF allemands. Pas plus honteux à mes yeux que la CGT. Ils crieraient sans doute au loup en se drapant dans leur dignité de lâches.