Loi Travail : 24 policiers ou gendarmes blessés en marge des manifestations

le , mis à jour à 01:35
1

Comme lors des précédentes journées de mobilisation, des échauffourées ont éclaté dans la capitale, à Nantes (Loire-Atlantique), Rennes (Ille-et-Vilaine), ou encore Lyon (Rhône), en marge des défilés rassemblant salariés, étudiants et lycéens, à l'appel de sept syndicats.

Dans les violences survenues jeudi en marge des manifestations contre la loi Travail, «24 policiers ou gendarmes» ont été blessés dont «trois très grièvement» à Paris, a annoncé le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve. Par la suite, le préfet de police de Paris Michel Cadot a précisé que 9 membres de forces de l'ordre avaient été blessés dans la capitale dont un grièvement. Le ministre a ajouté que «124 interpellations» avaient eu lieu en France et qu'elles «donneraient lieu à des actions en justice»», lors d'un déplacement à Lyon. 

QUESTION DU JOUR. Manifestations : craignez-vous de nouveaux dérapages le 1er mai ?

A Paris, selon un bilan rendu public par le préfet de police de Paris vers 21 heures, neuf policiers et gendarmes ont été blessés dont un grièvement. En fin d’après-midi, avenue Ledru-Rollin (XIIe arrondissement), un policier de 38 ans, qui effectuait «des missions de reconnaissance et d'information en civil», a reçu un pavé sur la tête envoyé par un manifestant, selon nos informations. Il a été transporté vers l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, son pronostic vital ne serait pas engagé, selon plusieurs sources policières. Vingt-et-une personnes ont été interpellées dans la capitale

VIDEO. Manifestations: le policier grièvement blessé à Paris "va mieux", indique Cazeneuve

La maire PS de Paris, Anne Hidalgo, a condamné «fermement toutes les violences observées cet après-midi en marge de la manifestation parisienne». Elle «appelle à ce que le droit de manifester s’exerce dans le calme et pacifiquement» et apporte son «soutien au policier grièvement blessé ce soir ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8252219 il y a 11 mois

    Déliquescence du gouvernement la canaille se déchaîne soutenue par certains syndicats totalitaires . En ménageant la chèvre et le choux c'est le loup qui rentre par la fenêtre. Le premier devoir du gouvernement est de faire respecter la démocratie.