Loi Travail : 120000 manifestants dans toute la France, selon l'Intérieur

le , mis à jour à 22:02
7
Loi Travail : 120000 manifestants dans toute la France, selon l'Intérieur
Loi Travail : 120000 manifestants dans toute la France, selon l'Intérieur

Les opposants à la loi Travail voulaient maintenir la pression sur le gouvernement. Salariés, étudiants et lycéens manifestaient ce samedi, avec l'espoir d'amplifier encore leur mobilisation malgré les vacances scolaires. Outre un rassemblement à Paris, plus de 200 défilés étaient organisés en France, à l'appel de l'intersyndicale (CGT, FO, FSU, Solidaires, Unef, UNL, Fidl). Mais les chiffres des défilés montrent que la mobilisation étaient en baisse, voire forte baisse, par rapport aux précédentes journées d'action.

Selon le ministère de l'Intérieur, environ 120 000 personnes ont manifesté dans toute la France. Les chiffres des syndicatts ne sont enpas encore connus à l'échelle nationale. A Rennes et à Nantes, le cortège a par ailleurs été marqué par des heurts avec les forces de l'ordre. Des incidents ont également émaillé la fin de la manifestation à Paris. Dans toute la France, 27 personnes ont été interpellées selon l'Intérieur.

Depuis le 9 mars, les partisans du retrait du texte ont organisé cinq journées de mobilisation, dont deux réunissant jeunes et travailleurs. La dernière journée unitaire, le 31 mars, a réuni entre 390 000 et 1,2 million de manifestants. Les cortèges ont souvent été émaillés de violences, avec notamment 177 interpellations le 5 avril, journée à l'initiative des seules organisations de jeunesse. Une nouvelle journée de grève et de manifestations a déjà été programmée au 28 avril. D'ici là, l'Unef a exhorté les jeunes à «rester mobilisés», alors que l'organisation étudiante et d'autres seront reçues lundi matin par Manuel Valls, après l'avoir été déjà mercredi par plusieurs ministres.

VIDEO. Paris : violents affrontements à Nation en marge de la manifestation

A Paris, une centaine de jeunes se sont réunis samedi matin place de la Nation, dans le calme, sous forte surveillance policière, avant de rejoindre leurs aînés place de la République. ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • tamtou il y a 8 mois

    Les jeunes réveillez-vous 2 000 milliards de dette vous laissent vos parents et grands parents.... eux parents et grands parents ils n'avaient pas de dette à rembourser de vos arrières grands parents.

  • tamtou il y a 8 mois

    Les jeunes devraient se retourner en s'adressant à leurs parents et leur demander des comptes..... Les 2 générations ont puissé dans les caisses de l'état pour vivre au-dessus de leur moyen.

  • dupon666 il y a 8 mois

    Malheureusement pour les jeunes ,les vieux continueront de s'accrocher à leurs privileges

  • marando2 il y a 8 mois

    Paris, Rennes et Nantes . Tiens , tiens, 3 villes avec un maire socialiste: un hasard ??

  • alteis il y a 8 mois

    amusant de constater que ceux qui,defilent font partie de la france qui se leve tot d auhourd hui et de demain.on est loin des bank.sters des panama papers, des fils à papa du privé et du public et des terro.ristes. les fustiger c'est se tirer une balle dans le pied vu le contexte.

  • d.e.s.t. il y a 8 mois

    N'oublions pas que sont 0,8% des étudiants qui em.. les autres 99,2% qui veulent travailler! Un bel avenir d'assistés, de chômeurs ou d'intermittents du spectacle les attend!

  • gglafont il y a 8 mois

    C'est pas comme ça qu'ils vont trouver du travail, ce sont de futurs SDF.