Loi sur la famille : des parlementaires de la majorité se rebiffent

le
4
Loi sur la famille : des parlementaires de la majorité se rebiffent
Loi sur la famille : des parlementaires de la majorité se rebiffent

Le report sine die du projet de loi sur la famille passe mal auprès d'une partie de la majorité. Les députés PS vont déposer des propositions de loi sur plusieurs aspects du texte sur des points qui auraient dû être abordés dans le texte, comme le statut des beaux-parents ou l'adoption. Mais elles «ne concerneront pas la PMA (procréation médicalement assistée), qui ne devait de toute façon pas figurer dans le texte», a précisé les porte-parole du groupe socialiste, Thierry Mandon. Ces propositions pourraient être examinées «au lendemain des élections municipales» selon le président PS de l'Assemblée nationale Claude Bartolone (PS).

Un fort mécontentement s'est exprimé mardi matin lors de la réunion du groupe socialiste à l'Assemblée, au lendemain du report par le gouvernement du texte sur le famille au-delà de 2014. «C'est un mauvais signal», estime Cécile Untermaier, députée PS de Saône-et-Loire. «Dominique Bertinotti doit se ressaisir et se battre pour que sa loi intervienne dans un calendrier un peu plus apaisé» ajoute cette députée socialiste. C'est une «gifle» pour la majorité a estimé pour sa part le député PS Bernard Roman.

«Sur la question du statut du beau-parent, sur les tiers, sur la coparentalité, sur l'adoption, il y a des réflexions assez poussées», selon Bruno Le Roux, patron du groupe PS à l'Assemblée. «On aimerait bien que tout le travail effectué ne soit pas perdu... » a ajouté Annick Lepetit, une autre porte-parole du groupe.

Hidalgo (PS) regrette et ne comprend pas

Anne Hidalgo, candidate PS à la mairie de Paris, s'est dite elle aussi «extrêmement déçue» par le recul du gouvernement. «Je regrette ce recul du gouvernement que j'ai du mal à comprendre», a déclaré la première adjointe de Bertrand Delanoë au site internet LGBT Yagg. 

«À la place qui est la mienne, je pèserai de tout mon poids pour que ces questions reviennent à l'Assemblée nationale. Il ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • rodde12 le mardi 4 fév 2014 à 17:04

    Ils ont eu la loi BERGER. ils ont remboursé leur dette électorale. Maintenant ils vont payer aux municipales et aux européennes. Une nouvelle loi et ce serait un nouveau financement... pour les prochaines?

  • M3435004 le mardi 4 fév 2014 à 14:33

    M4888303 Vous votez Front de Gauche peut être ?

  • M4888303 le mardi 4 fév 2014 à 14:02

    MOT D'ORDRE A TOUTES LES ELECTIONS FUTURES " TOUT SAUF LE PS OU LES VERTS"!!!!

  • a.guer le mardi 4 fév 2014 à 13:22

    tout cela va bien dans le sens recherché par le PS : faire monter les scores du FN