Loi numérique : 10 choses qui vont changer pour les internautes français

le
0
Loi numérique : 10 choses qui vont changer pour les internautes français
Loi numérique : 10 choses qui vont changer pour les internautes français

Suite au vote à l'Assemblée nationale de la loi numérique et en attendant qu'elle soit examinée puis validée par le Sénat, voici une sélection de 10 dispositifs concrets qu'elle entend instaurer dès 2016.1- Avoir la main sur ses donnéesSelon la loi, l'internaute doit pouvoir disposer en toutes circonstances d'un droit de récupération de ses données. Cette disposition concerne aussi bien ses e-mails que ses fichiers stockés dans le cloud par exemple. Les prestataires concernés vont donc devoir préciser à l'avenir par quel moyen leurs clients peuvent récupérer toute ou partie de leurs données, gratuitement.

2- Faciliter le droit à l'oubliToute demande concernant une personne mineure devra faire l'objet d'un traitement rapide afin d'effacer toute donnée personnelle jugée compromettante. La Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) pourra toujours trancher en cas de litige.

3- Simplifier la gestion des données après la mortLa problématique des données privées après la mort est également abordée par la loi. Celle-ci prévoit que toute personne peut définir des directives (cession, suppression...) relatives à la conservation et à la communication de ses données à caractère personnel après son décès, à exécuter par la personne de leur choix.

4- Réglementer les avis des consommateursLa loi prévoit un plus grand contrôle des avis laissés en ligne par les consommateurs. A terme, les établissements (hôtels, restaurants, commerçants...) mis en cause par des critiques douteuses pourront demander à les invalider et à les retirer.

5- Condamner le "revenge porn"Le législateur prévoit de punir de 18 mois d'emprisonnement et de 60.000 euros d'amende le fait de transmettre ou de diffuser sans le consentement exprès de la personne, l'image ou la voix de celle-ci, dès lors qu’elle présente un caractère sexuel.

6- Développer un OS françaisLa loi souhaite créer un "Commissariat à la ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant