Loi Macron : Valls dégaine le 49-3 pour «aller plus vite»

le , mis à jour à 20:26
10
Loi Macron : Valls dégaine le 49-3 pour «aller plus vite»
Loi Macron : Valls dégaine le 49-3 pour «aller plus vite»

Bis repetita à l'Assemblée : comme en première lecture, en février, Manuel Valls a engagé ce mardi la responsabilité du gouvernement, prérogative exclusive du Premier ministre, pour permettre l'adoption sans vote en nouvelle lecture du projet de loi Macron.

«Il faut aller vite. Je ne veux pas soumettre mon pays à dix jours de guérilla parlementaire (...) Cette loi doit être votée avant l'été», a ensuite assumé Manuel Valls au 20 heures de TF1. La loi Macron doit désormais retourner au Sénat puis revenir à l'Assemblée pour un cinquième et dernier vote. «S'il faut utiliser de nouveau le 49-3 en juillet, nous le ferons tranquillement», a annoncé le Premier ministre, en expliquant que «les Français demandent de la rapidité et de l'efficacité». 

Les critiques à son encontre ont fusé tout au long de la journée. Après avoir engagé la responsabilité du gouvernement, Valls a vu la droite présenter une motion de censure en fin d'après-midi. Celle-ci a peu de chances de passer. Elle sera débattue jeudi après-midi. Le 17 février, 234 députés avaient voté la défiance à Manuel Valls, alors qu'il faut 289 voix pour faire basculer le gouvernement.

>>>Revivez les débats de la journée :

20h10. Valls : «S'il faut utiliser à nouveau le 49-3, nous le ferons». Toujours sur TF1, le Premier ministre a affirmé qu'il réutiliserait l'article 49-3 lors du dernier passage de la loi Macron à l'Assemblée en juillet. «On l'utilise pour aller plus vite. Les Français demandent de la rapidité et de l'efficacité. S'il faut utiliser de nouveau le 49-3 en juillet, nous le ferons tranquillement. C'est un droit que nous donne la constitution», a avancé Manuel Valls, assurant que les entreprises ont besoin de cette loi pour  «créer de la croissance (...) et embaucher». 

20h05. Valls : «Eviter une guérilla parlementaire». Invité du 20 heures de TF1, le Premier ministre a assuré avoir utilisé ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M169421 le mardi 16 juin 2015 à 20:43

    Et les salaires des fonctionnaires vont être augmenter en parallèles.Quelle médiocrité dans ce gouvernement,et qu'est ce qu'on va encore déguster en impôts et taxes pour l'industrie socialiste.Il faut se barrer du pays ou que quelqu'un vienne en sauveur.C'est la cata et pour faire valoir la 49-3 à 2 fois,c'est qu'il y a un soucis!

  • kurki le mardi 16 juin 2015 à 20:39

    Prochain re(ma)niement : c'est promis, MV s'en va !

  • M9244933 le mardi 16 juin 2015 à 19:52

    Même pour des réformettes la gauche fait de l'obstruction, sauf pour favoriser ceux qui sont déjà comme le ver dans le fromage. Je comprends l'énervement d'un Valls et d'un Macron.

  • M8252219 le mardi 16 juin 2015 à 15:00

    Rajouter à cela la rémunération des Fonctionnaires qui est du pur clientélisme pour 2017

  • M8252219 le mardi 16 juin 2015 à 14:59

    Il ont un besoin urgent de tenter de relever le défi du chômage avant 2017.

  • M7403983 le mardi 16 juin 2015 à 14:16

    2017 pointe à l'horizon ... et les résultats se font attendre. Donc accélération (relayée par les médias) et c'est logique ! Les français suivront 'ils ? çà c'est une autre paire de manche !!!

  • M7361806 le mardi 16 juin 2015 à 14:06

    Trop de socialisme a tué le socailisme

  • quoa le mardi 16 juin 2015 à 11:15

    vous avez oublié les U S A (ceux qui ne vont pas dans leur sens a travers le monde)

  • aiki41 le mardi 16 juin 2015 à 10:22

    Comme le disait par le passé FH : le 49-3 est dispositf brutal et anti-démocratique, il faut le supprimer. Et dire que 26% des personnes intérrogées soutiennent FH, celui qui n'a jamais tenu sa parole, celui qui autorise l'utilisation d'un dispositf anti-démocratique. Le parti socilaiste est-il vraiment socialiste, autrement qu'en Chine, Corée du Nord, URSS, Cuba, etc ?

  • M4590873 le mardi 16 juin 2015 à 10:08

    Drôle de démocratie! Une loi faite par un ministre non-élu et pour laquelle on se fiche des élus de la nation.L'autorité c'est bien, l'autoritarisme c'est désastreux.