Loi Macron : plus de 1 600 amendements déposés

le
4
Loi Macron : plus de 1 600 amendements déposés
Loi Macron : plus de 1 600 amendements déposés

Après l'émotion et les grandes marches républicaines de ce week-end, les réformes du gouvernement Valls vont revenir rapidement sur le devant de la scène. Et là, il n'est plus question d'unité alors que l'examen de la Loi Macron sur la croissance et l'activité doit débuter à l'Assemblée le 26 janvier.

Dés ce lundi, une commission spéciale se réunit à l'Assemblée nationale pour examiner plus de 1 600 amendements déposés sur ce texte de 106 articles qui ratisse des sujets aussi larges que le travail du dimanche, la réforme du permis de conduire, les professions réglementées, le développement des lignes de cars, etc.

Outre les critiques de l'opposition, ce texte a déjà soulevé d'importantes réserves à gauche avec une passe d'arme entre la député EELV Cécile Duflot et Emmanuel Macron, le ministre de l'Economie ou encore avec Martine Aubry en chef de file des «frondeurs» du PS.

VIDEO. Cécile Duflot s'en prend à la loi Macron, «une loi archaïque»

Sur le fond, selon le Figaro, plusieurs amendements proposent d'étendre encore un peu plus l'ouverture de certains marchés. Jean-Christophe Fromentin, le député maire UDI de Neully a proposé d'introduire un article additionnel pour permettre d'autoriser à une entreprise de pouvoir consentir des prêts à moins de deux ans à des sociétés partenaires avec lesquelles elle entretient des liens économiques le justifiant. Une façon de se détourner du système bancaire «classique» qui est parfois frileux pour aider des entreprises qui connaissent des difficultés de trésorerie.

Concernant le permis de conduire, l'une des questions pour réduire les délais d'attente est de savoir si l'on peut déléguer ou non le passage de l'examen pratique à des prestataires privés alors que le texte prévoit déjà que des opérateurs agréés pourront le faire pour les épreuves théoriques du permis véhicules légers. prendre les mots de François Hollande. L'examen du ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M9244933 le lundi 12 jan 2015 à 10:28

    Chaque réformette est caractérisée, dans sa mise en oeuvre, par un gros choc de simplification. Ou n'ai-je pas tout compris?

  • frk987 le lundi 12 jan 2015 à 10:11

    Si les socialos voulaient faire voter cette loi il existe le 49.3, avec 1600 amendements on arrivera à mai 2017 sans n'avoir rien fait. Certes vous me direz que vu le contenu de cette loi, ça n'a pas une grande importance.

  • M4189758 le lundi 12 jan 2015 à 10:06

    JPi - Mr Macron proposait un petit pas en avant. Avec tous ces polis tiques nous aurons un millimetre en arrière.Mais nous nous voterons FN et il y aura un grand saut sans ski.

  • heimdal le lundi 12 jan 2015 à 09:58

    Ca ressemble plus à une loi matuvu qu'autre chose de vraiment concret .