Loi Macron ou loi micron ?

le
13
La réforme Macron doit prouver à Bruxelles que la France est capable de se réformer.
La réforme Macron doit prouver à Bruxelles que la France est capable de se réformer.

Que faut-il attendre du projet de loi Macron ? Depuis son arrivée à Bercy, le nouveau ministre de l'Économie n'a eu de cesse de se démarquer de la communication engagée par Arnaud Montebourg. Plus question de redistribuer six milliards de pouvoir d'achat aux Français comme l'avait péroré son prédécesseur. L'ancien banquier de chez Rothschild a d'ailleurs dû en rabattre sur le coeur de la réforme initiale : la libéralisation des professions réglementées. Seules celles du droit sont finalement concernées. Et encore. Les tarifs proportionnels des notaires sont maintenus pour les grosses transactions immobilières. Quant au monopole de ces professions, celui des notaires sur les "actes authentiques" par exemple, ils ne sont pas remis en cause. En revanche, le principe de la liberté d'installation est bien au rendez-vous, mais de manière plutôt prudente et à condition que le Conseil constitutionnel ne vienne pas la remettre en cause comme le laisse craindre l'avis du Conseil d'État. "Le nombre de professions réglementées a été largement réduit, et, pour chacune des professions concernées, il ne reste pas grand-chose", déplore Gilbert Cette, économiste à l'université d'Aix-Marseille. Pour cet ancien conseiller de François Hollande à l'époque de sa campagne présidentielle et coauteur de Changer de modèle, de nouvelles idées pour changer de croissance, le reste est à l'avenant. "Cela va dans la bonne direction, mais c'est très...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • d.jousse le jeudi 11 déc 2014 à 11:10

    Pour info, on a trouvé mieux que le car : blablacar. Macron pour un gars qui vient de la finance, il semble un peu hasbeen.

  • d.jousse le jeudi 11 déc 2014 à 11:08

    La seule chose qu'il y a faire c'est revoir totalement le code du travail et faire des économies. IMPOSSIBLE pour ce gouvernement. Macron, un branlechon qui ne propose pour relancer l'économie de prendre le car. Alors là, chapeau.

  • froggy83 le jeudi 11 déc 2014 à 10:00

    le fort macron onde, le peuple gronde. Quant à la photo, ne dit-on pas que la cravate indique la direction du cerveau des socialos?

  • d.e.s.t. le jeudi 11 déc 2014 à 09:48

    1 million de fonctionnaires de plus que l'Allemagne et en sureffectif délirant, avec des avantages indécents, des absences et arrêts-maladie injustifiés aberrants, un statut sans la moindre justification en dehors des fonctions régaliennes, vous trouvez qu'il n'y a là aucune réforme indispensable en France, M. micron?

  • mfouche2 le jeudi 11 déc 2014 à 09:44

    Une loi dont ils nous disent qu elle s attaque aux privilèges des professions protégées et qui ne traite ni les fonctionnaires ni les élus c'est une imposture ! C 'est se f....e de la g....e des français qui ne rient plus du tout .

  • mipolod le jeudi 11 déc 2014 à 09:37

    Oui ! Pourquoi les fonctionnaires ne sont pas concernés, en particulier ceux de Bercy ? S'il faut réformer des professions, commençons par la fonction publique. Il y a beaucoup à faire de quoi occuper ces braves gens pour des années pour le plus grand bénéfice du privé et des contribuables.

  • lorant21 le jeudi 11 déc 2014 à 09:19

    le problème, c'est notre administration pléthorique.. mais pas touche. loi Micron? Non, Loi Epsilon.

  • heimdal le jeudi 11 déc 2014 à 09:16

    Encore une mini-réforme ! Pas de c.....s !

  • supersum le jeudi 11 déc 2014 à 09:14

    Non la retraite à 80 ans comme ça on fera des économies

  • ceriz le jeudi 11 déc 2014 à 09:08

    la première réforme à mener : c 'est diviser par deux le nombre d'élus , parlementaires ! fonctionnaires et autres sangsues de l'état, régions, départements communes ...........il faudra que le peuple les y oblige! trop de monde se goinfre sur la nation............prefets : 252 pour 101 départements ! et on fait la morale au peuple?