Loi Macron : François Hollande de retour sur terre !

le
0
Les prochains mois seront un chemin de croix pour Manuel Valls et son gouvernement.
Les prochains mois seront un chemin de croix pour Manuel Valls et son gouvernement.

"Le 49-3 est une brutalité, un déni de démocratie, une manière d'empêcher le débat parlementaire." Ainsi parlait François Hollande en 2006, après le recours au fameux article 49 alinéa 3 par le gouvernement Villepin pour faire passer un CPE... qui n'a finalement jamais été appliqué ! Neuf ans plus tard, après une brève conversation avec son Premier ministre, le premier secrétaire du Parti socialiste devenu président de la République décide de passer en force pour imposer la loi Macron, annoncée comme le haut fait d'armes de son second gouvernement. Un texte essentiel pourtant largement amendé et allégé pour ne pas effaroucher les frondeurs du PS. Ceux-ci ont pourtant gagné. Trente-trois mois après l'élection de l'ancien premier secrétaire du PS, on ne sait toujours pas quelle gauche gouverne. Celle qui revêt les habits de la modernité ou bien celle qui conserve les oripeaux du communisme ? Quel terrible constat d'échec à la mi-mandat passée !

Tout occupé à souffler sur les braises de l'esprit du 11 janvier, l'exécutif n'a pas vu venir le danger. Utiliser le concept d'islamo-fachisme, s'auto-persuader que l'on est le dernier rempart contre les terrorismes ou les extrémismes religieux, montrer un visage de pacificateur dans un conflit aux frontières orientales de l'Europe ne dispensent pas de l'essentiel : dire où l'on va, et surtout avec quelle majorité. Là où le gouvernement Fillon avait réussi en cinq ans d'activité à ne jamais...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant