Loi Hamon : du changement dans l'assurance des crédits immobiliers

le
0

La loi Hamon sur la consommation comporte un volet sur l'assurance crédit. Depuis le 26 juillet, il est possible de résilier son contrat durant douze mois après sa signature.

Mise en application de la Loi Hamon

La loi Hamon a été votée puis publiée au Journal Officiel le 18 mars dernier. Cette loi comporte différentes mesures visant à protéger le consommateur. On trouve notamment une mesure concernant la résiliation de l'assurance emprunteur exigée désormais par les banques, pour garantir un crédit immobilier. Celle-ci est entrée en vigueur le 26 juillet dernier. Concrètement, la loi Hamon donne la possibilité à l'emprunteur de résilier son assurance crédit durant un an, à compter de la signature de son contrat. Seuls les contrats signés depuis le 26 juillet sont concernés.

Résilier son assurance crédit : comment faire ?

La loi Hamon donne à l'emprunteur un délai précieux d'un an pour revenir sur son engagement. S'il trouve un contrat d'assurance crédit moins cher que celui souscrit, il peut ainsi résilier et signer ce nouveau contrat. Pour cela, il doit au préalable présenter à sa banque le devis avec les garanties du contrat alternatif. Le niveau d'assurance doit être équivalent pour être accepté par la banque du prêt immobilier.

Objectif : un gain de pouvoir d'achat

Pour Benoît Hamon, cette mesure sur la résiliation de l'assurance emprunteur doit soutenir le pouvoir d'achat des Français. Car l'assurance crédit peut représenter 25% du coût d'un crédit immobilier. En théorie, jusqu'à 9 000€ d'économie pourraient être faits pour un emprunt de 300 000€ sur 20 ans.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant