Loi famille : les députés excluent l'interdiction de la fessée

le
17
Loi famille : les députés excluent l'interdiction de la fessée
Loi famille : les députés excluent l'interdiction de la fessée

La question de l'interdiction de la fessée aux enfants, suggérée par les députés écologistes, a été repoussée ce lundi soir à l'Assemblée nationale à un texte ultérieur.

L'écologiste François-Michel Lambert, qui avait déposé avec ses 16 collègues un amendement en ce sens à la proposition de loi sur la famille, l'a retiré après l'engagement du gouvernement de «reprendre la discussion lors d'une prochaine proposition de loi».

«Les titulaires de l'autorité parentale ne peuvent user de châtiments corporels ou de violences physiques à l'égard de l'enfant», prévoyait cet amendement, qui rappelait dans son exposé des motifs que le Conseil de l'Europe notamment recommandait l'abolition des châtiments corporels et que 18 pays européens les ont interdits.

L'interdiction de tels châtiments était aussi prônée dans un rapport au gouvernement, dirigé par le juge des enfants Jean-Pierre Rosenczveig et remis début avril.

Bientôt une proposition de loi au Sénat

«La violence n'est jamais obligatoire pour assurer l'autorité parentale», a aussi appuyé François-Michel Lambert, en s'indignant que dans la rue, si l'on voit «un père qui claque son fils», on peut trouver ça «presque normal», mais pas si c'est une femme qui est frappée par exemple.

«Le sujet que vous abordez est réel» mais «je préfèrerais que nous abordions cette question sous l'angle de la prévention de la maltraitance», lui a expliqué la secrétaire d'Etat à la Famille Laurence Rossignol. Elle a rappelé que la loi prévoit déjà que les parents doivent respecter l'intégrité corporelle des enfants.

La rapporteure (PS) de la loi sur la famille, Marie-Anne Chapdelaine, a rappelé qu'une proposition de loi pourrait être déposée au Sénat prochainement sur la protection de l'enfance, où une telle disposition pourrait mieux trouver sa place.

Le dépôt éventuel au Sénat d'une telle proposition de loi est suspendu aux conclusions ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1310580 le mardi 20 mai 2014 à 20:34

    la fessée est un acte symbolique qui n'est pas forcé&ment perçu comme anormal encore actuellement par tout le mondesa connotation comme châtiment corporel assimilée à une violence renvoie à un changement de réalité dans la vision des choses, elle ne serait alors plus légitime et perçue différemment, est-ce bien, qui sait ? ceux qui ont eu des fessées n'ont pas été forcément traumatisé quant cela leur paraissait normal renvoyant à une intention éducative

  • pichou59 le mardi 20 mai 2014 à 12:08

    les députés jouent maintnant à la poupée? et c'est le petit peuple qui paye'!!!! cela ne vole pas haut!!

  • M4426670 le mardi 20 mai 2014 à 11:51

    Qu'ils trouvent et votent des économies de dépenses de l'Etat! Mes enfants, j'ai la prétention de m'en occuper!!!!!!

  • M4426670 le mardi 20 mai 2014 à 11:50

    Qu'(ils laissent les entrepreneurs travailler pour quelqu'un d'autre que l'Etat, qu'ils puissent créer des emplois sans être assommés de "charges", celles qu'ils représentent!!

  • M4426670 le mardi 20 mai 2014 à 11:49

    Qu'ils s'occupent de la vie publique et non pas de ce qui se passe chez nous!! Qu'ils s'occupent des régimes spéciaux de retraite, dont le leur.....

  • M4426670 le mardi 20 mai 2014 à 11:48

    C'est quoi ces "dé putés" qui s'immiscent dans notre vie personnelle? Qu'ils s'occupent de leurs fe.sses et qu'ils nous laissent tranquilles sur la façon dont nous pensons élevons nosenfants! Ce ne sont pas les leurs!

  • dotcom1 le mardi 20 mai 2014 à 11:33

    Interdire la fessée ne les empêchera pas de recevoir une claque aux européennes!

  • frk987 le mardi 20 mai 2014 à 11:30

    N'importe quel député digne de ce nom devrait refuser de siéger pour légiférer sur ce genre de co..ies !!!!

  • frk987 le mardi 20 mai 2014 à 11:29

    Et l'enfumage continue, on est au bord de la faillite et voilà ce qui captive les députés, absolument INCROYABLE.

  • python75 le mardi 20 mai 2014 à 11:06

    Bref il y a plus urgent à faire... Non?Les fessées c'est comme le mariage pour tous... Il y aura toujours des gens pour et contre!