Loi famille : le gouvernement peine à rassurer

le
3

Après la tempête du mariage pour tous, la méfiance s'est installée durablement.

Le projet de loi famille s'apprête à être rebaptisé. Un choix de la ministre déléguée à la Famille, Dominique Bertinotti, pour tenter de rassurer sur le contenu du texte et éviter d'allumer un nouveau feu. En dépit d'une foule d'interviews garantissant que la PMA (procréation médicalement assistée) ne serait pas ouverte aux couples de femmes et que la GPA (gestation pour autrui) ne figurerait pas dans le texte, le gouvernement peine en effet à calmer les inquiétudes.

Malgré les efforts de pédagogie, le message ne passe pas. Après la tempête du mariage pour tous, la méfiance s'est installée durablement. Pour rappeler que le projet s'articule autour de l'enfant, le nouveau nom de la loi devrait donc tourner autour des expressions «nouvelles protections, nouvelles sécurités et nouveaux droits des enfants». Il s'agit de faire passer le message que l'enfant, au c½ur de la fam...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M935678 le vendredi 31 jan 2014 à 00:41

    NON au changement de CIVILISATION DE HOLLANDE

  • M935678 le vendredi 31 jan 2014 à 00:41

    plus aucune confiance en eux

  • M4426670 le jeudi 30 jan 2014 à 21:00

    C'est sur, maintenant qu'on les connait, on se méfie!! Avec raison!