Loi famille : la colère des victimes collatérales du report

le
0

Le recul du gouvernement sur la loi concernant la famille fait des déçus parmi les associations de familles d'adoption et d'enfants nés sous X.

Ils se sentent «déçus», «éc½urés», «révoltés». Parents d'adoption, adoptés ou enfants nés sous X, nombre d'associations qui travaillent depuis des mois à l'élaboration de la loi famille ont l'impression d'être les victimes collatérales du report du projet de loi famille en 2015 et de la controverse sur l'ouverture de la PMA. «Qu'est-ce que l'adoption vient faire dans cette polémique? Nous sommes bloqués par le débat sur la PMA, et le recul du gouvernement accentue la confusion entre les différents sujets», déplore ­­Hé­lène Charbonnier, présidente de Racines coréennes et membre du Conseil supérieur de l'adoption (CSA). «Le besoin d'une réforme de l'adoption devient criant. On en parle depuis 2007!» rappelle Nathalie Parent, présidente d'Enfance & familles d'adoption (EFA), la principale fédération de parents. ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant