Loi Duflot : l'encadrement des loyers sur les rails

le
16
Loi Duflot : l'encadrement des loyers sur les rails
Loi Duflot : l'encadrement des loyers sur les rails

« Dans les zones où les prix sont excessifs, je proposerai d'encadrer par la loi les montants des loyers lors de la première location ou à la relocation. » Seize mois après son arrivée à l'Elysée, les députés se penchent à partir d'aujourd'hui sur le texte entérinant la promesse numéro 22 du programme du candidat Hollande.

Défendu par Cécile Duflot, sa ministre du Logement, le projet de loi fait l'objet, depuis sa présentation en juin, d'un tir de barrages de la part des associations de propriétaires. A entendre ces derniers, à quoi bon investir dans de l'immobilier locatif si on restreint leurs droits?

Un lobbying de poids

Pire, l'encadrement des loyers ne concernerait selon eux que le marché parisien et risquerait d'aggraver le manque de logements en France en détournant les épargnants de ce type d'investissement. En clair, ce texte de loi ne servirait à rien d'autant que ces derniers mois, du fait de la crise, les loyers se sont plutôt assagis. Ils ont même baissé dans de nombreuses villes. Y compris dans certains quartiers de la capitale.

Mais n'en déplaise aux propriétaires et aux élus UMP qui appellent à manifester contre ce projet de loi, force est de reconnaître que la réalité est tout autre pour des millions de Français dont l'évolution des revenus, depuis une dizaine d'années, n'arrive pas à suivre celle des loyers. D'où le recours à la loi pour réguler le secteur immobilier et offrir au plus grand nombre la possibilité de louer un appartement ou une maison à un tarif abordable. Et donner ainsi de l'air à de nombreux ménages dont la priorité numéro un est, sans conteste, de trouver un logement.

Il reste à savoir si le gouvernement résistera au lobbying des opposants au projet de loi. La ministre promet d'être pugnace même si d'aucuns rappellent qu'en matière de transparence d'attribution des logements sociaux ? un autre volet de son texte de loi ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mathe126 le mardi 10 sept 2013 à 14:20

    @M1339662, mettez vous en auto entrepreneur pour la gestion de biens locatifs et vous serez couvert a moindre cout.

  • fgino le mardi 10 sept 2013 à 13:57

    pas foutue d'inventer une idée nouvelle ... cette usine à gaz nous vient droit d'Allemagne!

  • supersum le mardi 10 sept 2013 à 12:08

    @M1339662 La CMU est pour tout le monde, vous cotiserez 8% de vos revenus comme tout salarié puisque de toute évidence vous dépassez le plafond, c'est la seule chose de bien qu'il est fait ces dernières années, et vous récupèrerez un peu de CSG, car c'est déductible des impots. Encore faut il faire la demander.

  • M1339662 le mardi 10 sept 2013 à 11:13

    Je paie plus de 5000 € de CSG CSRDS (exclusivement revenus fonciers, aucun revenu professionnel, aucun revenu d'assistance sociale...). Sans profession, non marié, je n'ai plus d'assurance maladie... Et oui ! Voilà un bon exemple d'une solidarité à sens unique...

  • M7361806 le mardi 10 sept 2013 à 10:49

    L'assistance et la culture de l'irresponsabilité sont bien dans les gènes socialistes.

  • supersum le mardi 10 sept 2013 à 10:23

    Au niveau des recettes fiscales CSG ils vont tres vite s'en rendre compte meme en fermant les yeux sur les difficultés du logement, d'autant plus que IR et CSG viennent de fusionner.

  • frk987 le mardi 10 sept 2013 à 10:17

    Personne n'oblige les loueurs à louer, la seule réplique est d'arrêter de louer, on verra dans ce bras de fer qui cède le premier !!! Si demain il n'y a plus rien à louer, on règle par ricochet l'immigration débridée, il ne restera que l'Etat et ses HLM.......Ils pourront en construire par milliers des barres et des ghettos.

  • M6762365 le mardi 10 sept 2013 à 09:37

    si l'état arrêtait de prendre plus de 50% des gains fonciers en impôt peut être que les loyers baisseraient tout seul....bizarre qu'ils n'aient pas penser à cette solution qui serait probablement la meilleure....

  • jodonnes le mardi 10 sept 2013 à 09:27

    il faut la virer, taxer les proprios et les locataires pour les loyers impayés pour une garantie de deux mois de loyers pour sécuriser les proprios. Et après,que fait on ? Encore une arnaque. Tout est bon pour récupérer du fric.

  • M4760237 le mardi 10 sept 2013 à 09:19

    Encore une sectaire démagogue. Il n'y avait déjà plus aucun intérêt de devenir propriétaire bailleur avent Duflo. Maintenant, il faudra prévoir des places en hôpital psychiatrique pour ceux qui voudraient devenir propriétaire. Une France d'assistés, c'est le rêve de tout socialiste.