Loi Duflot censurée : chronique d'un «bug» annoncé

le
0
Raillé par la droite après le rejet par les sages de la loi sur le logement social, le gouvernement a surtout péché par excès de zèle.

Premier à poser une question au gouvernement, mercredi dans l'Hémicycle, le député UMP Marc Le Fur s'en est donné à c½ur joie : «Voilà deux textes majeurs (le logement et l'énergie, NDLR) dans l'impasse. Vous en êtes à cinq mois de gouvernement, et quel est votre bilan législatif? (...) Les Français espéraient une équipe de France. Ils ont (...) une équipe d'amateurs!» Sur les bancs des ministres, Cécile Duflot encaisse. Elle n'est pas la seule à l'«avoir mauvaise». Chez les socialistes, la gêne et la consternation dominaient mercredi après l'annonce par Jean-Marc Ayrault d'une invalidation de la loi sur le logement par le Conseil constitutionnel. «Tout le monde savait que cette loi serait invalidée, s'agace le député PS Christophe Caresche. Le gouvernement aurait dû corriger le tir! Tout cela n'est pas terrible...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant