Loi de bioéthique : une révision très attendue

le
0
Le prochain texte pourrait autoriser la vitrification d'ovocytes.

«Aujourd'hui, les travaux d'Edwards sur la FIV seraient impossibles en France. On ne peut pas rester dans la situation actuelle où toute innovation thérapeutique, toute amélioration technique est bloquée, où nous ne pouvons même pas utiliser les résultats acquis ailleurs», estime le Pr Wolf, pour qui «la future loi de bioéthique doit différencier la recherche fondamentale de la recherche d'innovation».

Le prochain texte pourrait autoriser la vitrification d'ovocytes, ce qui mettrait fin à une situation ubuesque: si les chercheurs n'avaient pas demandé d'autorisation, ils auraient pu appliquer cette technique, comme pour l'embryon, parce qu'elle a été déjà largement évaluée à l'étranger. Mais puisqu'ils ont demandé l'autorisation de l'appliquer, ils tombent sous le coup de la loi actuelle interdisant toute recherche sur l'embryon pouvant aboutir à une naissance.

Or, cette technique, qui ne se substitue pas à la congélation d'embryons, constitue une avancée co

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant