Loi audiovisuelle : le casse-tête du gouvernement

le
0
La rue de Valois hésite entre une grande loi pour 2014 et un texte a minima qui règlerait le mode de nomination des présidents de l'audiovisuel public.

Aurélie Filippetti aura-t-elle, elle aussi, sa grande loi audiovisuelle pour marquer son passage rue de Valois, ou devra-t-elle se contenter de deux petits articles concoctés dans l'urgence pour changer le mode de nomination des présidents de l'audiovisuel public?

L'arbitrage de François Hollande se fait un peu trop attendre et la tension est montée d'un cran cette semaine dans les cabinets ministériels. Car les députés de gauche militent, comme le révèle L'Express , pour une petite loi de deux articles réglant rapidement la réforme de nomination des présidents de l'audiovisuel public.

Cette réforme est d'autant plus urgente, que dans un an exactement, le président de Radio France - actuellement Jean-Luc Hees -, devra être renouvelé. Or la fin de ces nominations par l'exécutif au profit du C...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant