Loi Alur: moins de liberté pour la location en meublé mais un marché toujours attrayant

le
4
© Fotolia
© Fotolia

Il y a encore quelques mois, la location meublée avait le vent en poupe. On en a confirmation en regardant les petites annonces dans les grandes villes françaises : plus de la moitié des propositions, principalement pour les petites surfaces, étaient des annonces de logements équipés. Les bailleurs privilégiaient cette formule car les loyers sont plus élevés et, surtout, la législation encadrant ces baux est beaucoup plus souple que celle des logements vides. La loi Alur, votée le 27 mars dernier, vient brouiller ce régime apprécié des bailleurs. Il n'est pas facile de s'y retrouver dans cette forêt de mesures, dont le calendrier d'application est déroutant. Nous faisons le point sur ce qui change et ne change pas.

Ce qui ne bouge paso

La durée du bail : elle reste fixée à

un an en général et à

neuf mois si le locataire est un étudiant, alors que la durée d'un bail d'habitation traditionnel est de trois ans. Cette différence est appréciable pour les propriétaires qui peuvent disposer plus rapidement de leur bien en cas de besoin.o

Ce qui a changé depuis le 27 mars 2014 : tout d'abord, il faut retenir que ces changements sont applicables aux contrats conclus après le 27 mars 2014.

Les contrats en cours y échappent.Désormais, le  montant du dépôt de

garantie est fixé à deux mois de loyer pour les contrats signés après le 27 mars 2014. Auparavant, ce montant était fixé librement par le propriétaire. Le montant du dépôt est

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • supersum le vendredi 29 aout 2014 à 11:56

    Suppression des taxes sur la plus valus de 30 ans ou qu'il aillent se faire voir mais qu'ils réfléchissent vite, en ce qui me concerne la page est définitivement tournée

  • isacarno le vendredi 29 aout 2014 à 10:17

    pour les caricatures du Bon Dieu Boutin Barjot Bourges Rochère les islamistes la LDJ s'en chargent!

  • M7361806 le vendredi 29 aout 2014 à 08:54

    Le triomphe de la bétise économique

  • b.renie le vendredi 29 aout 2014 à 07:37

    Les conséquences de cette loi stupide. Un surcoût pour les finances publiques qui annonce des aides fiscales pour relancer la construction. On a là un exemple de plus de l'incohérence des socialistes qui veulent tout contrôler : le seul but de leur politique. Ils se prennent pour le Bon Dieu qu'ils caricaturent car ils sont liberticides et cela a un effet dévastateur