Lohr Industrie va supprimer 168 emplois en France

le
0

STRASBOURG (Reuters) - Le groupe de matériel de transport Lohr, basé à Duppigheim (Bas-Rhin), a annoncé mercredi lors d'un comité d'entreprise son intention de supprimer 168 emplois sur 630 dans sa filiale Lohr Industrie qui fabrique des remorques porte-voitures, a-t-on appris de source syndicale.

Cette activité, qui constitue le c?ur de métier de l'entreprise alsacienne, a été sévèrement affectée par les difficultés du secteur automobile.

"On est très déçu d'en arriver là, mais on se rend compte que c'est un mal pour un bien puisque l'entreprise perd actuellement plus de 18 millions d'euros par an", a dit à Reuters Evelyne Harlé, déléguée syndicale FO et secrétaire du comité d'entreprise.

L'objectif de la direction est de rétablir l'équilibre de ses comptes d'ici à la fin 2013, a-t-elle précisé.

Lohr, qui emploie au total 740 personnes, produit également du matériel militaire et des wagons porte-camions, deux activités qui ne sont pas concernées par les réductions d'effectifs.

L'entreprise avait dû se résoudre en juin dernier à vendre sa filiale Translohr, qui fabrique des tramways sur pneus, une opération conclue avec Alstom et le FSI (Fonds stratégique d'investissement) pour 35 millions d'euros.

Gilbert Reilhac, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant