Logements sociaux : vérifiez si votre ville est dans les clous

le , mis à jour à 07:54
11
Logements sociaux : vérifiez si votre ville est dans les clous
Logements sociaux : vérifiez si votre ville est dans les clous

Il reste encore une grosse poignée d'irréductibles mauvais élèves. 1 218 communes, situées dans les principales agglomérations, ne jouent toujours pas le jeu des 20 ou 25 % de logements sociaux pourtant obligatoires d'ici à 2025. Parmi elles, 219 se sont même fait taper sur les doigts — en espèces sonnantes et trébuchantes — en 2015, selon les derniers chiffres communiqués par le ministère du Logement. Et parfois, la facture peut être salée. Exemple à Margency, commune de moins de 3 000 habitants du Val-d'Oise, où la municipalité a dû verser plus de 27 000 € en 2015 car elle n'enregistrait que 9,53 % de logements sociaux.

 

Pour faciliter l'accès à cette information, le ministère du Logement lance une nouvelle plate-forme pour découvrir en quelques clics si une commune entre dans les clous. Selon nos informations, à partir d'aujourd'hui, les Français peuvent donc se connecter sur www.transparence-logement-social.gouv.fr  pour faire le test. Et constater rapidement le montant de la facture 2015 si la ville recherchée n'a pas réalisé assez d'effort pour construire des HLM.

 

Le ministère n'en est pourtant pas à son coup d'essai sur la question. Déjà, en avril dernier, il avait lancé à grand renfort de communication une plate- forme similaire au nom un peu technique : Transparence-sru. « Cela a été un flop », concède-t-on au cabinet de la ministre, Emmanuelle Cosse. La différence avec cette nouvelle version ? Rien de percutant au premier regard : la mise en page est plus dynamique, le nom du site plus grand public et il est possible de partager directement les résultats sur les réseaux sociaux. Le vrai plus de cette nouvelle plate-forme réside surtout dans sa seule réelle nouveauté : elle indique le profil des ménages ciblés pour les logements sociaux sortis de terre depuis 2002. Exemple avec Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine), tout juste sous la barre des 25 % de logements sociaux, mais qui construit ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ppsoft il y a 5 mois

    Vite, un audit de la dette.

  • onlyk il y a 5 mois

    Payer pour des logements sociaux....aprés avoir deja payé des tonnes d'impots, y en a marre.....logements sociaux dans une ville = école privé pour ses enfants cela va souvent de paire....

  • M7966995 il y a 5 mois

    Pourquoi ne pas créer des villages pour cassos dans la creuse. On leur donne des lopins de terre à cultiver pour qu'ils assurent eux même leur subsistance et on leur founi des tôles et des planches en bois pour qu'ils se construisent eux même leur HLM. Ça coûtera beaucoup moins cher. Il y a aussi des régions à peupler à fort potentiel en Guyane.

  • M7966995 il y a 5 mois

    Dans ma ville, 3,45℅ de logement sociaux. Les 3/4 des habitants sont cadres, paient l'IR et sont propriétaires de leur domicile. Mettre 25℅ de HLM, c'est imposer que l'ensemble du parc locatif soit réservé à des cassos qui ne paieront pas de TH ni de TF, ni la cantine pour leur gosses, ni les transports et qui demanderont plus d'espace de loisirs gratiits pour occuper leurs journées voire demanderont à se faire envoyer en vacances d'hiver au frais de la commune.

  • M1945416 il y a 5 mois

    on a une famille , qui a 4 gamins, dont 2 élevé par des familles d'accueil, mais c'est les parents rmistes , qui touchent les allocs …

  • gracyr il y a 5 mois

    Ras le bol du social!

  • M1945416 il y a 5 mois

    ras le bol du social, notre commune s'est mise en règle et depuis on a la m e r de , c'était tranquille pénard avant, depuis on a les rmistes de métier qui trainent le "social" dans sa splendeur, les magouilles , je vous dit pas la population… nos smicard qui vont bosser gagnent moins fin de compte , nos taxes flambent faut bien payé cet assistanat , ces appart … ras le bol

  • md24750 il y a 5 mois

    Vérifier dans sa propre commune ? Et contrôler aussi quand il y a plus que le quota ? De toutes façons, la plupart sont des cages à lapins. Et comme l'écrivent les posts précédents, se sont des horreurs, vite bâties et qui se dégradent à vitesse grand V notamment lorsqu'il y intègre du bois 1ère catégorie. Cela pou rri l'environnement. l'île de France est à VOMIR.

  • M2766070 il y a 5 mois

    et oui big deal, et en plus, on paie des archi pour faire du HLM pabos c est voulu, on reconnait toujours le HLM et la PROMOTION, pourtant je travail dans le batiment depuis 30 ans, on peut faire bo et pas trop cher...Mais non

  • big_deal il y a 5 mois

    On oglige aussi à construire n'importe quoi n'importe où , sous prétexte de social , du béton à la place d'arbres c'est écologique , c'est sur !