Logements anciens : l'heure est à la stabilité des prix en Ile-de-France

le
0
Mario Savoia/shutterstock.com
Mario Savoia/shutterstock.com

(Relaxnews) - Entre mars et mai derniers, comparés aux mêmes mois en 2012, les prix des logements anciens n'ont que très peu varié en Ile-de-France, indiquent les notaires ce jeudi 25 juillet. La tendance est à -1%. La baisse la plus forte s'observe à Paris et dans la grande couronne (-1,3%).

Quelque 30.700 logements se sont vendus en Ile-de-France, durant ces trois mois, soit une hausse de 13% par rapport à la même période en 2012.

Mais, attention à ne pas y voir un signe de reprise, puisque les notaires parlent d'une hausse "circonstancielle". "La période mars à mai 2012 fut en effet une période de très faible activité (suite à l'exceptionnel mois de janvier 2012 qui précédait l'entrée en vigueur de la réforme sur l'imposition des plus-values immobilières)" commentent-ils.

Côté prix, rien de transcendant. À fin mai, le mètre carré parisien se vend 8.240 euros, en baisse de 1,3% sur un an. Cet été, ce niveau devrait être proche de 8.250 euros, confirmant la tendance à la stabilité dans la région.

bc/ls

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant