Logement social : l'État va transférer 49 sites à Paris

le
3
La Mairie de Paris veut également récupérer des bâtiments situés dans des quartiers centraux de la capitale, où l'habitat à loyer modéré est plus rare.

Cécile Duflot, la ministre du Logement, l'a promis mercredi en Conseil des ministres: les villes disposées à construire des logements sociaux «bénéficieront non seulement des aides de l'État, mais aussi de la mobilisation du foncier public». Le gouvernement a ainsi recensé plus de 900 terrains en France permettant de faire 110.000 logements, dont la moitié en Ile-de-France. À Paris, il a établi une liste de 49 sites qu'il pourrait transférer à la Ville moyennant une importante décote. Certains biens pouvant même être cédés gratuitement. «Il s'agit d'espaces immédiatement mobilisables, autrement dit inoccupés ou sur le point de l'être et qui font, pour certains, déjà l'objet de projets», précise le ministère.

À l'exception d'un emplacement localisé dans le Xe arrondissement, près de la gare du Nord, l'ensemble des terrains se situe dans les arrondissements proches du périphérique: XIIe, XIIIe, XVe, XVIIe, XVIIIe, XIXe, XXe. La vaste caserne de Reuilly, d

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8303372 le jeudi 6 sept 2012 à 12:46

    C'est une honte laissez le patrimoine aux français qui se sont fait suer pour le conserver bandes d'incapables et encore pour loger des bons à rien qui nous sucent le sang dans tous les domaines Y EN A MARRE

  • M4189758 le jeudi 6 sept 2012 à 07:59

    JPi - On peut penser que Chatnounour ne rime pas avec amour... du prochain.

  • chatnour le mercredi 5 sept 2012 à 23:15

    On brade les bijoux de famille pour loger des immigrés au détriment des Français ! Ah, comment ne pas se prendre à rêver de voir sous peu toute cette clique islamo-bobo-écolo-coco se balancer au bout d'une corde ou la tête dans la sciure !