Logement neuf: les mises en chantier en baisse de 1% de septembre à novembre

le
1
Malgré la petite baisse constatée sur les trois derniers mois, les mises en chantier en cumul depuis le début de l'année sont stables par rapport à 2014 avec 351.200 logements. (Sean Locke Photography /shutterstock.com)
Malgré la petite baisse constatée sur les trois derniers mois, les mises en chantier en cumul depuis le début de l'année sont stables par rapport à 2014 avec 351.200 logements. (Sean Locke Photography /shutterstock.com)

(AFP) - Les mises en chantier de logements neufs ont affiché en France une baisse de 1,0% sur un an à 93.900, de septembre à novembre, a annoncé mardi le ministère du Logement.

De leur côté les permis de construire accordés pour des logements neufs ont progressé sur la même période de 8,7% par rapport à un an plus tôt, à 100.800, ajoute le ministère dans un communiqué.

Les mises en chantier subissent donc un léger repli en cette fin d'année après avoir progressivement remonté la pente lors des mois précédents, tandis que les permis de construire apparaissent toujours en constante progression.

Par type de construction, les mises en chantiers de logements ordinaires ont baissé de 0,8% à 87.400 unités, toujours sur les trois mois écoulés.

Concernant les logements en résidence (pour séniors, étudiants ou dédiés au tourisme), la baisse est plus prononcée (-3,1% à 6.600 unités). 

Malgré la petite baisse constatée sur les trois derniers mois, les mises en chantier en cumul depuis le début de l'année sont stables par rapport à 2014 avec 351.200 logements.

Les permis de construire augmentent quant à eux très légèrement par rapport à l'an passé, progressant de 0,3% à 379.600 unités malgré une baisse continue des logements en résidences.

Selon les prévisions de la Fédération française du bâtiment, 2016 sera une année de croissance pour les professionnels du secteur et l'activité concernant le logement neuf pourrait progresser de 5,5%.

Des conditions de crédit toujours avantageuses, l'amélioration du moral des ménages et le renforcement du prêt à taux zéro (PTZ) décidé par le gouvernement, qui pourrait permettre à 35.000 ou 40.000 ménages supplémentaires d'acheter un logement neuf, sont autant de facteurs susceptibles de relancer la construction de logements neufs.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jplata il y a 11 mois

    Ne devait-on pas atteindre les 500 000 logements par an promis par Hollande?...