Logement neuf: les mises en chantier continuent à dévisser en France

le
4
© AFP/Archives Jean-Pierre Muller
© AFP/Archives Jean-Pierre Muller
(lerevenu.com) - De février à avril, les mises en chantier de logements ordinaires sont ressorties en baisse de 20,5% à 64.045 unités. En revanche le segment des logements en résidence (seniors, étudiants...), plus restreint, a grimpé de 35,6% à 5.880 unités. Sur les douze mois écoulés entre mai 2013 et avril 2014, le nombre de logements neufs mis en chantier affiche toutefois un recul plus modéré de 6,5% à 316.370 unités. Le nombre de permis de construire accordés pour des logements neufs, qui renseignent sur les futures mises en chantier, se replie de son côté de 22,8% de février à avril (en légère amélioration comparé au recul de -25% enregistré de janvier à mars), à 93.884 unités, selon la même source. Les permis de construire accordés aux logements ordinaires ont reculé encore davantage (-25,8%) à 85.910 unités, qui contraste fortement avec le rebond de 35,7% affiché par les logements en résidence, à 7.974 unités. Sur douze mois, la baisse s'accroît encore pour les permis de construire, avec un repli cumulé de 21,5% (contre -20,3% à fin mars) à 392.659 unités entre mai 2013 et avril 2014, comparé à la même période un an plus tôt. En 2013, 331.867 logements neufs avaient été mis en chantier en France, un chiffre en repli de 4,2% sur un an, bien en deçà de l'objectif gouvernemental - encore jamais atteint dans l'Hexagone - d'un demi-million de logements construits par an.

Source

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • SuRaCtA le mardi 27 mai 2014 à 13:07

    A faire peuser toujours plus de contrainte sur les propriétaire par idéologie, en cotnrepartie n'attirer les investisseur par des avantages fiscaux dans un pays à la pression fiscal croisante et l'instabilité fiscale ont fini par convaincres ces derniers qu'il était urgent de se deéengager vu les taux de rentabilité dérisoire... Merci Duflop d'avoir finit par tuer l'immobilier Français !

  • M3251945 le mardi 27 mai 2014 à 12:39

    De plus les ptz sont difficile à obtenir, il demande tellement de justificatifs qu'il vaut mieux abandonner. Je ne comprend pas

  • supersum le mardi 27 mai 2014 à 11:18

    Duflop s'en fou elle n'est plus là

  • onclecub le mardi 27 mai 2014 à 11:16

    Voilà le résultat d'une politique de l'habitat finement pensée par cette extraordinaire ministre qu'aura été Madame Duflot. Tout baisse : l'investissement, l'emploi, la construction, les ventes d'appartements, les créations de valeurs en tout genre, les rentrées d'argent dans les caisses de l'état... Qu'es-ce qui monte ? Le FN, Les prix, le chômage, la misère, les charges, les impôts.......................... Et ... LA COLÈRE ! Mais surtout, il ne faut rien changer : on garde le cap.