Logement neuf : l'objectif du gouvernement mis à mal

le
11
Logement neuf : l'objectif du gouvernement mis à mal
Logement neuf : l'objectif du gouvernement mis à mal

Les mises en chantier de logements neufs en France ont continué à se détériorer de mars à mai, avec un recul de 19,7% sur un an, pour s'établir à 69.577, selon les statistiques du ministère du Logement publiées mardi.

Le ministère du Logement, qui a fait de la relance de la construction sa priorité cette année, doit annoncer des mesures mercredi en Conseil des ministres, en faveur de la simplification des normes qui alourdissent les coûts de construction, de la mobilisation du foncier public et de l'accession à la propriété, notamment.

Sur les trois mois allant de mars à mai, les mises en chantier de logements ordinaires ont baissé de 21,4%, à 64.428 unités, contre un recul de 20,5% à fin avril. En revanche, le segment des logements en résidence (seniors, étudiants...), plus restreint, a progressé de 9,7% à 5.149 unités (contre un bond de 35,6% un mois plus tôt).

Sur les douze mois écoulés entre juin 2013 et mai 2014, le nombre des logements neufs mis en chantier affiche un recul plus modéré, de 8,5%, à 312.066 unités. Celui-ci s'accentue toutefois: il n'était encore que de 6,5% un mois plus tôt.

Construction de logements en France métropolitaine | Create Infographics

Le nombre des permis de construire accordés pour des logements neufs, qui renseigne sur les futures mises en chantier, a de son côté diminué de 16,1% sur cette période, à 94.155. C'est là un léger mieux, car à fin avril les permis de construire des trois mois écoulés étaient en repli de 22,8%, et à fin mars ils avaient chuté de 25%.

Les permis de construire accordés aux logements ordinaires ont reculé davantage (-18,8%), à 85.981 unités, contrastant toujours avec le rebond de 28,2% affiché par les logements en résidence, à 8.174 unités.

Sur douze mois, la baisse est légèrement moindre qu'un mois plus tôt pour les permis de construire, avec un repli cumulé de 20,7% à fin mai (contre -21,5% à fin avril), à 389.444 ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M362321 le jeudi 26 juin 2014 à 16:21

    Quel objectif du gouvernement est mis à bien ? AUCUN !

  • M352653 le mercredi 25 juin 2014 à 19:23

    La France est entrain de vomir sa classe politique au travers des chiffres du chômage et de la croissance: confiance zéro

  • M352653 le mercredi 25 juin 2014 à 19:13

    Bravo duflot bon travail continuer vote fiscalité confiscatoire. Malheureusement pour vous les investisseurs savent compter. ..la France en deroute made in socialisme en autres. ...

  • dgui2 le mardi 24 juin 2014 à 17:17

    c'est le résultat de la loi DUFLOP...

  • M1945416 le mardi 24 juin 2014 à 16:47

    avec le droit au logement, pas besoin d'acheter ou faire construire ....

  • miez1804 le mardi 24 juin 2014 à 16:36

    Du calme, soit doit etre la faute a SARKO!

  • M3182284 le mardi 24 juin 2014 à 16:20

    Les chiffres sont des indicateurs retardés. La vérité est bien pire

  • heimdal le mardi 24 juin 2014 à 16:09

    Ces types s'imaginent qu'avec un rendement locatif de 4 % brut ,les gens vont acheter .

  • jfvl le mardi 24 juin 2014 à 14:58

    Ces résultats ne peuvent surprendre que les technocrates et idéologues qui nous gouvernent

  • zeisuke le mardi 24 juin 2014 à 14:22

    jeepinv les écologistes dont vous parler ne le sont pas ils n'ont aucune idée de se dont vous parler alors il y a vraiment de quoi faire dans le bâtiment et ailleurs !