Logement : les mises en chantier en baisse de 7,5% sur un an

le
5

Pour leur part, les permis de construire, qui renseignent sur les futures mises en chantier, ont connu un repli moins important, de 5%, à 365.600 durant l’année écoulée.

Les mises en chantier de logements neufs en France ont reculé de 6,2% de février à avril, sur un an, à 84.300, a annoncé vendredi le ministère du Logement. Dans le même temps, le nombre des permis de construire accordés pour des logements neufs a baissé quasiment autant, de 6,8%, à 87.400, selon un communiqué. Par type de construction, les mises en chantier de logements ordinaires sont ressorties en repli de 6,6%, à 78.100 unités, selon les estimations du ministère.

Celles des logements en résidence (pour séniors, étudiants ou dédiés au tourisme), un segment de niche, ont mieux résisté (-1,5%), à 6.200 unités. Sur la période de douze mois achevée fin avril, les mises en chantier ont baissé de 7,5%, à 347.900. Pour leur part, les permis de construire, qui renseignent sur les futures mises en chantier, ont connu un repli moins important, de 5%, à 365.600, sur ces douze mois.

Nouveau système de décompte plus fiable

Le ministère du Logement a dévoilé fin février une nouvelle méthode pour évaluer les logements mis en chantier, qu’il estime plus fiable. Celle-ci a conduit à comptabiliser plusieurs dizaines de milliers de logements supplémentaires par an, ces dernières années.

Désormais, le nombre des logements mis en chantier est estimé à l’aide d’un modèle statistique censé délivrer une information en temps réel de la conjoncture et fournir des résultats «plus fidèles à la réalité du terrain». Les données collectées sur le terrain sont complétées par des enquêtes annuelles et croisées avec d’autres paramètres (stock de logements invendus des promoteurs, taux d’intérêt, moral des ménages).

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ttini le vendredi 29 mai 2015 à 12:02

    j'ai cru lire exactement l'inverse il y a quelques jours.

  • Phillrug le vendredi 29 mai 2015 à 11:52

    Les mises en chantiers sont calculées d'après les P.C., ce n'est pas représentatif des créations de logement.. Après déduction de toutes les rénovations, vérandas et divers travaux de façade pour les immeubles dont la surface dépasse 170 m2, on est plus prés des 250 000 nouveaux logements.

  • lsleleu le vendredi 29 mai 2015 à 11:13

    tout va mieux il a dit ...

  • M5441845 le vendredi 29 mai 2015 à 10:45

    Coté mise en chantier, on peut parler "du flot baissier"

  • chiche21 le vendredi 29 mai 2015 à 10:34

    Merci DUFLOT !