Logement : le dispositif Pinel adopté grâce aux voix de la droite

le
7
Logement : le dispositif Pinel adopté grâce aux voix de la droite
Logement : le dispositif Pinel adopté grâce aux voix de la droite

Le gouvernement a encore une majorité à l'Assemblée nationale mais quelle majorité ? La question se pose ce jeudi, après le vote difficile du dispositif «Pinel», une mesure octroyant des avantages fiscaux à ceux qui achètent un logement pour le louer. Confronté à une fronde massive des députés communistes, écologistes et de l'aile gauche du PS, le texte n'a pu être voté que grâce aux voix de la droite. 

Censé assouplir la loi Duflot et relancer un marché de la construction au point mort, le dispositif «Pinel», inscrit au projet de budget 2015, s'est attiré les vives critiques de la gauche de l'hémicycle pour l'une des ses dispositions qui ouvre la location aux ascendants, et aux descendants. En clair, à la famille de l'acquéreur.

Selon le socialiste Philippe Noguès, une telle disposition ne ferait qu'«accroître les inégalités de patrimoine car les familles avec les revenus les plus confortables pourront se constituer un patrimoine avec l'aide de l'Etat en louant à leurs enfants». «Nous sommes tous conscients de la crise du BTP mais il y a des limites. Franchement c'est inconvenant par rapport aux évolutions dans notre pays des inégalités sociales. On fait pire que ce que la droite aurait jamais osé faire», a enchéri Henri Emmanuelli.

L'opposition se félicite d'une «mesure pro-famille»

Face à cette opposition, la rapporteure du budget Valérie Rabault a souligné que ce «dispositif ne pourra être cumulé ni avec l'avantage d'une demi-part de quotient familial au titre d'un enfant étudiant, ni avec les aides au logement».  Le dispositif reprend ce qui était prévu par le dispositif  Duflot «au niveau des plafonds de ressources et de loyers», a en outre fait remarquer le secrétaire d'Etat au Budget Christian Eckert. «Cela ne change pas grand chose à la question de la constitution d'un patrimoine familial», a-t-il estimé.

Le gouvernement a reçu le soutien de la droite. «Peu importe qui on loge, ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jpdeniel le vendredi 17 oct 2014 à 08:15

    dispositif injuste ... mais si ça aide les entreprises du batiment ...

  • M8252219 le vendredi 17 oct 2014 à 08:07

    Si de très nombreux élus de gauche, communistes ou socialistes ou écologistes n'occupaient pas indue-ment les logements HLM avec des revenus non imposables de l'ordre de 10000 euros par mois.La guôche pourrait donner des leçon de morale.

  • hedy.b le vendredi 17 oct 2014 à 07:44

    c'est la seule et première bonne chose de la gauche en 2 ans et demi.

  • abacchia le vendredi 17 oct 2014 à 07:42

    Je suis soufflé par la réaction de Mr NOGUES. Accroitre les inégalités au profit des plus riches ? De qui se moque t'on ? Ces "plus riches" ensevelis d'impôts, de taxes et de l’anéantissement du (très peu) de prestations familiales qu'ils touchaient depuis 2 ans, dans quel sens va l'inégalité ? Il est certain que si les députés travaillaient vraiment et pour de vrai, ça leur éviterait de sortir des âneries pareilles !!!!

  • alai4285 le jeudi 16 oct 2014 à 22:16

    L'entretien des gadgets RT2012 est à la charge des propriétaires :-)) Merci Borloob et NKM

  • pichou59 le jeudi 16 oct 2014 à 19:34

    une telle disposition ne ferait qu'«accroître les inégalités de patrimoine, cela ne n'étonne guère des socialos, ils n'ont jamais travaillé (dans le privé), ils préfèrent les glandeurs!!!!!! cela va redonner confiance aux investisseurs et relancer le bâtiment;

  • penilope le jeudi 16 oct 2014 à 19:17

    faut que valls prenne sa carte à l'ump