Logement : la baisse des prix "confirmée" devrait soutenir la reprise du marché

le
17
PavelShynkarou/Shutterstock.com
PavelShynkarou/Shutterstock.com

(AFP) - La baisse du prix des logements est confirmée sur l'essentiel du territoire et s'est accélérée ces derniers mois, a déclaré mercredi Jean-François Buet, président de la Fédération nationale de l'immobilier (Fnaim), estimant que ce mouvement devrait contribuer au redémarrage du marché français.

"Le mouvement est confirmé sur l'essentiel du territoire: les prix des logements sont désormais orientés à la baisse, et l'histoire s'est accélérée ces derniers mois", a annoncé M. Buet, cité dans un communiqué.

Sur l'ensemble du marché de l'ancien, les prix des maisons et des appartements se sont repliés de 2,6% en moyenne sur un an de janvier à mars, et de 2,8% d'un trimestre à l'autre.

En outre, Paris a enregistré au premier trimestre un recul de 3,3% des prix par rapport au trimestre précédent. Ainsi, "le seul marché en hausse forte depuis quinze ans a lui aussi cessé de résister", a ajouté M. Buet.

Selon la Fnaim, cette baisse de prix, conjuguée à des taux d'emprunt historiquement bas, devrait contribuer au redémarrage du marché, après une année 2012 frappée par la récession.

"La vitesse et l'intensité de la reprise seront certes variables selon les régions. Mais sur un point, en tout cas, un motif d'inquiétude peut être écarté: en aucune manière, des prémices de remontée du coût de crédit ne compromettront la reprise", poursuit M. Buet.

Pour autant, une chute brutale des prix n'est pas souhaitable, prévient-il. "Le sentiment de dévalorisation du patrimoine aurait eu des conséquences terribles pour l'économie nationale. Alors qu'une baisse significative et mesurée procure à tout le monde une bouffée d'oxygène".

La Fnaim appelle toutefois le gouvernement à agir pour relayer l'action du marché.

Selon M. Buet, "si une amélioration du régime fiscal du bailleur intervenait, en contrepartie d'un engagement de maîtrise des loyers, il est certain que la relance serait au rendez-vous et que les investissements locatifs iraient bon train, alors qu'ils ne constituent que 10% des achats dans l'ancien chaque année".

bt/cb/jag

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • paal le jeudi 25 avr 2013 à 17:36

    donc je suis un acheteur potentiel

  • paal le jeudi 25 avr 2013 à 17:35

    Bonjour, comme disait fmaury : il y en a beaucoup d'acheteurs qui cherchent la bonne affaire, je cherche un bien à coté de Nice pour 150 000 euros. Le même bien en agence immo est affiché à 250000

  • M1945416 le jeudi 25 avr 2013 à 13:11

    ou vous louer, ou vous acheter , pour se loger pas milles solutions, à chacun de faire son calcul, de voir s'il veut prendre le risque de devenir propriétaire ...

  • M5005891 le jeudi 25 avr 2013 à 12:14

    Les prix du neuf eux ce sont largement envolés, donc là, il va y avoir des baisses contraintes surtout lorsque le bien n'est pas top. Sous couvert d'investissement défiscalisant, les prix sont dopés et surévalués. Inadmissible de capter la défiscalisation pour en détourner l'objectif final, louer, louer.

  • M5005891 le jeudi 25 avr 2013 à 12:11

    Une baisse de prix de 5% sur un bien immobilier represente pour 400 000euros une baisse de 20 000euros, même pas le montant des frais de notaire. Donc cette baisse ne permettra pas de relance du marché qui est en pénurie, tojours plus d'acheteurs que de vendeurs. Mais avec toutes les augmentations de taxes et impots, les citoyens ne veulent plus s'engager sur 30 ans et ramer financierement.

  • M5005891 le jeudi 25 avr 2013 à 12:05

    Quand vous ne payez pas vos impots, l'état vous saisi vos comptes et vos bien, quand vous ne payez pas vootre loyer, et bien le bailleur subit et perd de l'argent jusqu'a lui aussi se trouver en difficulté financiere, donc, là il y a un vrai soucis d'incompétence de la "justice" en France.

  • M5005891 le jeudi 25 avr 2013 à 12:05

    Pour la part, je ne crois pas à une reprise de l'immobilier avec les dernières taxes mises en places et l'hyper protection des locataires mauvais payeurs.

  • chmey671 le jeudi 25 avr 2013 à 11:13

    @fmaury13 .. Restez bien au chaud dans vos rêves ...La bulle existe il lui a juste fallu un peu de temps pour éclater mais on y est

  • h.fasque le jeudi 25 avr 2013 à 10:55

    Les prix et les taux ont beau baissės , quand t as pas un rond ça change rien !!

  • fmaury13 le jeudi 25 avr 2013 à 10:20

    beaucoup d'erreur à mon avis dans vos commentaires;; pas sur qu'il y ait bcp de proprio dans le lotnombreux acheteurs sont tjs à l'affut de la bonne affaire (en france immo = securite) ils savent que prix ne baisseront pas bcp dans un marché en penurieet prix de l'argent au plus bas pour 2/3 ans :::