Logement : l'inquiétude grandit chez les promoteurs

le
0
DR
DR

(lerevenu.com) - Au premier trimestre, la chute cumulée des ventes au détail a atteint plus de 40% par rapport au premier trimestre 2010, constate la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI). C'est dans cet environnement extrêmement préoccupant que la Fédération a pris connaissance du projet de loi ALUR (accès au logement et un urbanisme rénové) et s'inquiète de certains aspects qui apportent de la complexité.

En matière de foncier et d'urbanisme, les mesures qui autorisent le déclassement des zones à urbaniser en zones naturelles ou qui encouragent le droit de préemption apparaissent contreproductives pour la Fédération : «Elles vont réduire encore la disponibilité de terrains constructibles, conduisant inéluctablement à une hausse des prix des logements.»

Au moment où l'économie a tant besoin des investisseurs privés et institutionnels pour investir dans le logement et soutenir la production, «un mécanisme complexe de régulation des loyers est proposé, alors même que les charges de copropriété sont en hausse et que les loyers se stabilisent dans de nombreuses agglomérations», ajoute la FPI. Selon elle, cet encadrement supplémentaire des loyers va décourager un peu plus les investisseurs et aggraver la pénurie en zones tendues. En définitive, «si des mesures d'urgence ne sont pas prises, prévient la Fédération, le risque augmente de voir la machine de production de logements s'arrêter».

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant