Logement : élargissement du PTZ pour faciliter l'accès à la propriété

le
0

FOCUS - Il sera désormais porté jusqu’à 40% de l’emprunt. Le prêt à taux zéro (PTZ) est une mesure phare pour aider les Français qui aspirent à devenir propriétaires, de surcroît les primo-accédants.

Le président François Hollande a annoncé jeudi lors d’un déplacement en Lorraine de nouvelles mesures visant à «faciliter l’accès à la propriété» via un élargissement du prêt à taux zéro. Le prêt à taux zéro, PTZ, concernera la «quasi-totalité du territoire» et les «logements anciens, à condition qu’il y ait des travaux». Actuellement, seuls les logements neufs sont concernés. Le montant du PTZ sera par ailleurs «porté jusqu’à 40%» de l’emprunt, alors qu’actuellement, il est limité à une fourchette de 18 à 26%.

L’objectif du président est d’élargir le nombre de ménages éligibles au PTZ (aujourd’hui les deux tiers), a-t-on précisé à l’Elysée. Ces mesures, qui seront inscrites dans le budget 2016 (amendement au projet de loi de finances ou collectif budgétaire de fin d’année) entreront en vigueur au 1er janvier, a-t-on ajouté. Dans un discours fleuve d’une heure devant les élus au conseil départemental de Meurthe-et-Moselle, le président a aussi défendu le bilan de ses trois premières années à l’Élysée promettant de nouveau de réformer «avec le gouvernement de Manuel Valls, jusqu’au dernier jour de (son) mandat».

L’élargissement du PTZ, un projet de longue date

Dès l’été 2014, la ministre du Logement Sylvia Pinel, annonçait des mesures destinées à relancer la construction. Parmi elles: ce fameux nouveau PTZ pour les ménages qui achètent un logement ancien à la campagne et y effectuent des travaux. Plus récemment, on retrouvait cette mesure au milieu de plusieurs autres projets essentiels pour l’immobilier en France. Autre bonne nouvelle: le Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) octroyé aux ménages qui rénovent leur résidence principale au plan énergétique, est reconduit pour un an.

Par ailleurs, l’Eco-PTZ, qui finance les travaux d’économie d’énergie (des ménages ou des copropriétés), est lui reconduit pour trois ans (31 décembre 2018). Enfin, un micro-crédit à taux zéro sera créé, qui complétera les aides versées par l’Agence nationale de l’habitat (Anah), pour aider les ménages modestes à rénover leur logement. Le dispositif fiscal Pinel en faveur de l’investissement locatif, qui a boosté la construction neuve, est lui aussi reconduit. Pour tout savoir sur les nouveautés du budget 2016 liées à l’immobilier, Le Figaro Immobilier vous donne les détails ici.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant