Logement BBC : mode d'emploi

le
9
Pour que ces immeubles économes en énergie tiennent leurs promesses, il faut que les habitants les utilisent correctement. Les contraintes à connaître.

En moyenne, 50 kWh/m²/an: ce chiffre est un peu barbare, tout comme les sigles dont sont affublés les immeubles neufs. Concrètement, il traduit la consommation énergétique théorique de la résidence: 50 kWh/m²/an en moyenne, modulée selon la zone géographique, pour une résidence labellisée bâtiment basse consommation (BBC) ou pour tout bâtiment dont le permis de construire est déposé depuis le 1er janvier 2013 et qui obéit à la réglementation technique 2012 (RT 2012). Alors que le BBC était un label non obligatoire mais recherché par des promoteurs voulant déjà atteindre une performance supérieure à la réglementation alors en vigueur, la RT 2012 est obligatoire. La performance énergétique est la même, la façon d'y arriver un peu différente avec, par exemple, un renforcement de l'isolation de la façade pour éviter les ruptures de ponts thermiques, une ventilation double flux... Alors que les premiers logements BBC lancés à la fin des années 2000 se traduisaient pour l'acheteur par un surcoût de 7% environ, celui-ci n'est plus de mise comme l'explique Franck Hélary, de Bouygues Immobilier: «Aujourd'hui, nous travaillons très en amont et tous ces paramètres sont désormais intégrés dans notre culture de construction. Par ailleurs, les équipements sont désormais produits à grande échelle, ce qui génère aussi des économies.» Dans tous les cas, l'achat en RT 2012 est incontournable en vente en l'état futur d'achèvement. Pour ne pas dépasser le niveau théorique de consommation d'énergie, certaines règles de vie s'imposent. L'utilisateur doit respecter certains usages comme ne pas dépasser les 19°C, prendre des douches plutôt que des bains... paramètres qui ont servi de calcul à la consommation promise. Mais, souligne Maxime Lanquetuit, du département développement durable chez Cogedim, «ce calcul n'intègre en réalité que la moitié de la facture énergétique d'un occupant dans la mesure où il ne prend pas en compte les consommations liées aux équipements ménagers ni les besoins et habitudes des utilisateurs comme la mise en veille des postes de télévision ou des ordinateurs, chacun ayant son scénario de confort». Conséquence: si l'immeuble est équipé de la dernière chaudière à condensation et de triple vitrage, mais que l'occupant laisse lumière, hi-fi et internet en veilleuse, il aura peu de chances d'accéder à un bon résultat. Pire encore s'il chauffe à 21°C, chaque degré supplémentaire majorant la facture de 5 à 10%. A peine la RT 2012 est-elle mise en application que certains professionnels cherchent à faire mieux. Un immeuble Passivhaus consommant 15 kWh/m²/an, sera prochainement lancé à Villeurbanne par les Nouveaux Constructeurs. Là encore, le gain réel dépendra du comportement de l'habitant.

Trois conseils pratiques

Choisir une bonne exposition. Dans la mesure où c'est le bâtiment qui répond aux normes et non les appartements, la performance sera plus facile à atteindre sur une exposition sud que nord ou est.

S'équiper durablement. Le poste éclairage représentant 15% de la consommation électrique, il est recommandé de coupler les lampes à économie d'énergie à un système de variation d'éclairage. Acheter de l'électroménager triple A, moins énergivore.

Installer un boîtier qui affiche la consommation globale du logement et la répartition des consommations poste par poste (chauffage, eau chaude sanitaire, ventilation, éclairage...). Celui-ci n'est pas obligatoire dans un logement BBC, mais il permet de réajuster à la baisse ou à la hausse certaines dépenses. Et il peut être consulté aussi à partird'un smartphone.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • titi18 le mercredi 10 avr 2013 à 00:13

    Perso j'ai fait construire une maison beaucoup mieux que la BBC. Je me suis personnellement impliqué dans la constructions et l'étude. J'habite en région parisienne dans une maison proche de 180m2 et ne dépense en chauffage juste l'électricité pour faire fonctionner le circulateur dans les planchers chauffants reliés à des panneaux solaires thermiques soit à peine 50euro/an et 120 euro pour la ventilation double flux. Le confort est indéniable y compris l'été contre la chaleur.

  • titi18 le mercredi 10 avr 2013 à 00:05

    Remarque sur la ventilation. Il est vrai qu'une maison doit respirer pour éviter les condensations et les moisissures. Il faut n tenir compte pour le BBC car par définition, il est nécessaire d'avoir une très forte étanchéité à l'air. Toutefois on peut facilement compenser par l'installation d'une ventilation à double flux à condition de prendre du matériel de bonne qualité de marque allemande et éviter ce qu'on trouvé ches Casto, leroy merlin,...Ainsi la maison est en permanence ventilée.

  • titi18 le mardi 9 avr 2013 à 23:58

    Une remarque, les 19°c préconisé sont en fait très agréable car rien de comparable à une maison des années 70 qu'on chauffe à 21°C car la température dans les vieilles batisses n'est pas homogène et plus précisément pres des fenetres, portes, sans compter les courants d'air. Dans une maison à très forte étanchéité à l'air et une forte isolation la température est homogène et sans courant d'air.

  • sidelcr le mardi 9 avr 2013 à 21:42

    Encore un leurre , il faudrait surtout privilégier la durée en bon état dans le temps & non pas l'inverse comme actuellement .

  • gbirothe le mardi 9 avr 2013 à 17:28

    le BBC c'est comme les panneaux solaires en terme d'investissement, c'est rentable a partir de 70ème année, biensur plus perso n'est la pour le voir et entre temps, les normes ont changé 10 fois.

  • python75 le mardi 9 avr 2013 à 16:51

    LOL... Voila des commentaires drôles :-))) J'adore!!! Faut dire que je passais par là pour me tenir au courant, étant donné que j'avais acheté une loi Duflot... J'espère que je n'ai pas fait une mauvaise opération...

  • lorant21 le mardi 9 avr 2013 à 16:49

    19°? ma belle-mère, malade, ne supporte pas en dessous de 21.

  • posthit le mardi 9 avr 2013 à 16:47

    dans 20 ans ces baraques sont pourries car pas assez chauffées et aérées , La mienne date de 1620 , le bbc je m'en cogne royalement et j'y suis bien :)

  • er3dw le mardi 9 avr 2013 à 16:38

    restez l'hiver devant la TV à 19°. ce que vous economisez en energie vous le dépenserez en médicament.