Logement : 70% des Français se protègent contre les cambriolages

le
1

En France, 67% des ménages déclarent disposer «d’au moins un équipement de sécurité au sein de leur résidence principale». Les portes blindées et les digicodes sont les solutions les plus populaires.

Les Français se barricadent: sept ménages sur dix déclarent disposer d’un équipement de sécurité afin de protéger leur logement, selon une étude rendue publique mercredi. Selon cette étude de l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP), 67% des ménages interrogés par ses soins déclarent disposer «d’au moins un équipement de sécurité au sein de leur résidence principale». Quatre logements sur dix sont équipés d’un seul dispositif de sécurité, 23% sont dotés de deux équipements et 5% combinent au moins trois dispositifs de sécurité.

Parmi les ménages dont la résidence principale est pourvue d’un seul équipement de sécurité, il s’agit pour plus de la moitié des cas, d’une porte blindée (55%), les autres ménages étant dotés, à 41%, de digicodes. S’agissant des logements dotés de deux dispositifs de sécurité, «la combinaison la plus fréquente est celle de la porte blindée et du digicode», présente dans huit logements sur dix. Par ailleurs, 10% des ménages indiquent qu’il y a un gardien ou un concierge chez eux.

Gare aux réseaux sociaux

Près de 23 % des ménages déclarent aussi posséder un chien, «pour l’agrément», disent-il majoritairement mais également pour des raisons sécuritaires. Les logements non équipés sont «surreprésentés en milieu rural», observe encore cette étude. Ce sont les propriétaires d’appartement en ville qui sont les plus équipés, moins s’ils sont locataires. Les propriétaires de maisons en milieu urbain «présentent des taux d’équipement disparates», dit l’ONDRP. Ces demeures «sont soit relativement dépourvues d’équipement soit très équipées», c’est-à-dire disposant de trois dispositifs ou plus.

Cette étude a été réalisée à partir de résultats des enquêtes «cadre de vie et sécurité» menées conjointement par l’Insee et l’ONDRP depuis 2007. Les Français sont interrogés chaque année sur leur ressenti de la sécurité, ce qui tranche avec les chiffres officiels de la délinquance. Dernière petite précision: se protéger est une bonne chose, mais pensez aussi à adopter de bons réflexes. Il faut absolument proscrire le partage de photos de vacances sur les réseaux sociaux, ou tout autre partage de votre géolocalisation qui donnent aux cambrioleurs une information capitale aux cambrioleurs. Vous n’êtes pas chez vous. Et le champ est donc libre...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jbany il y a 3 mois

    L'équipement sécuritaire promet encore de se maintenir à un excellent niveau de croissance. En contrepartie on peut craindre une plus grande violence de la part des délinquants qui vont devoir franchir des defenses de plus en plus resistantes.