Location meublée de courte durée, les changements à connaître

le
3
Les dernières dispositions législatives rognent les avantages de la location meublée de courte durée (Locations sur le site Airbnb©Airbnb)
Les dernières dispositions législatives rognent les avantages de la location meublée de courte durée (Locations sur le site Airbnb©Airbnb)

(lerevenu.com) - La location de courte durée connait un succès grandissant, et nombre de propriétaires en tirent de substantiels revenus. Cet engouement a alerté les pouvoirs publics. Les raisons ne manquent pas : certains expliquent que dans les villes où il y a un manque criant de logements, ces biens devraient servir à l'habitation plutôt qu'à la location touristique de courte durée, d'autres sous-entendent que les hôteliers ne verraient pas d'un bon ½il cette concurrence des particuliers. On ne sait qu'elle sont la ou les vraies raisons mais le résultat est là, la location meublée de courte durée est désormais plus encadrée.

 Selon le dernier alinéa de l'article L 631-7 du Code de la construction et de l'habitation, créé par la loi ALUR, le meublé de tourisme est un local meublé destiné à l'habitation de manière répétée pour de courtes durées à une clientèle de passage qui n'y élit pas domicile constitue un changement d'usage au sens du présent article.  Le fait de passer d'un usage d'habitation  à celui d'une location répétée de courte durée entraine un changement d'usage qui doit être déclaré et dans quelques cas autorisé par la mairie.

- Une autorisation de louer dans les villes de plus de 200.000 habitants.

Si vous louez quelques semaines par an votre résidence principale, rien ne change pour

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • aiki41 le mardi 30 déc 2014 à 10:51

    pf1961, on se rencontre que nos libertés sont peu à peu rognées depuis quelques années. Peut-on dire, faire voire penser la même chose qu'il y a 30 ans ? et bien non sous peine de se voir taxer de raciste, de conservateur de frein au modernisme.

  • aiki41 le mardi 30 déc 2014 à 10:48

    "La location de courte durée connait un succès grandissant, et nombre de propriétaires en tirent de substantiels revenus. Cet engouement a alerté les pouvoirs public". Le gouvernement va se frotter les mains, un prétexte pour encore taxer et retaxer

  • pf1961 le mardi 30 déc 2014 à 08:43

    Encadré, encadré, ils n'ont que ce mot à la bouche, moi je préfère Liberté !!!