Location : les arnaques au mandat cash se multiplient

le
0
De prétendus propriétaires proposent des locations à bas prix tout en exigeant, au préalable, un règlement par mandat cash au titre du dépôt de garantie. Une fois l'argent encaissé, l'escroc disparaît.

Des escrocs profitent aujourd'hui de la pénurie de logements en France. Telle est la mise en garde de l'association Familles de France, qui depuis quelques mois, constate une recrudescence des plaintes. «Près d'une cinquantaine à ce jour», selon son directeur général, Thierry Vidor.

Le scénario se répète à chaque fois. Sur un site d'annonce, le prétendu propriétaire fait une offre alléchante pour appâter sa proie. Il propose une location d'appartement, en général, à un prix anormalement bas par rapport à ceux constatés sur le marché. Puis, il demande à la personne intéressée de lui faire un mandat cash d'un montant équivalent au dépôt de garantie auquel on ajoute un mois de loyer.

Un bandeau d'alerte sur les sites de petites annonces

«On atteint des sommes atteignant les 3000, voire 4000 euros», souligne le responsable. Or avec «le mandat cash», le compte n'est relié à aucune identité. Ni vu ni connu, l'escroc empoche la somme et disparaît sans que l'on puisse retrouver sa trace. Selon, Thierry Vidor, «il vaut mieux recourir au chèque ou au virement bancaire».

Redoutant davantage de victimes, Familles de France souhaite que les sites internet de petites annonces prennent des mesures efficaces. «Pourquoi ne pas diffuser un bandeau d'alerte mettant en garde contre l'usage du mandat cash», suggère Thierry Vidor.

LIRE AUSSI:

» Les loueurs de meublés dans le collimateur à Paris

SERVICE:

» Retrouvez toutes les annonces immobilières avec Explorimmo

SUIVEZ LE FIGARO IMMO SUR:

» Twitter: @LeFigaro_Immo

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant