Location : l'UFC dénonce le manque de transparence des agences immobilières

le
0
Location : l'UFC dénonce le manque de transparence des agences immobilières
Location : l'UFC dénonce le manque de transparence des agences immobilières

Les agences immobilières sont encore pointées du doigt par l'association de consommateurs UFC Que Choisir, qui dénonce leur manque de transparence deux ans après la loi Alur. Au terme d'une enquête réalisée en novembre auprès de 1 246 agences dans 76 départements, les résultats sont édifiants. Près de 400 d'entre elles ne respectent pas leurs «obligations légales ou réglementaires». L'association menace de mener des actions judiciaires et demande au gouvernement de revoir l'encadrement réglementaire des agences immobilières.

Selon l'UFC, «les plus mauvais élèves, en cette matière, sont les agences en réseau et en groupe avec 84 % de contrevenants, contre 79 % pour les indépendants.» Parmi les agences visitées, plus d'une sur trois n'affiche «pas systématiquement» l'information sur le diagnostic de performance énergétique (DPE) des logements proposés à la location. Etant donnée la flambée des prix de l’énergie, «cette information est particulièrement importante pour le locataire qui ne peut pas intervenir sur l’isolation du logement», souligne l'association.

De même, l’information détaillée sur les honoraires n’est respectée que dans seulement 18 % des cas. Pire, 26% des agences n’affichent toujours aucune information sur les honoraires en vitrine contre 21% lors d'une précédente enquête en 2011. Pourtant, cette obligation est légale depuis 25 ans...

Frais d’agence : le respect en trompe l’œil des plafonds réglementaires

Depuis 2014 et la loi pour l’Accès au logement et un urbanisme rénové (Alur), les honoraires des agences immobilières sont plafonnés à 12 euros le mètre carré dans les secteurs considérés comme très tendus (zone A bis, Paris et 68 communes limitrophes), à 10 euros dans les zones tendues (autres grandes villes) et 8 euros partout ailleurs.

Dans 94,5 % des cas, les agences respectent ce montant réglementaire pour leurs honoraires. Mais cette bonne ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant