Location entre particuliers : quelles sont les conditions de l'assurance auto ?

le , mis à jour le
0

La location de voiture entre particuliers est une solution économique à la fois pour le loueur (il rentabilise sa voiture) et pour le locataire (c'est moins cher que de posséder son propre véhicule). C'est aussi un moyen de protéger la planète ! Une voiture partagée, c'est neuf véhicules en moins en circulation. Avant de se lancer dans l'aventure, il convient tout de même de vérifier ses impératifs administratifs, dont la souscription d'une assurance. Il faut pour cela de différencier la location de voiture entre particuliers effectuée par l'intermédiaire d'une agence ou en direct.

Assurance auto et location entre particuliers
Assurance auto et location entre particuliers

La location de voiture entre particuliers via un intermédiaire

Pour que loueurs et locataires se mettent plus facilement en relation, il est possible de passer par une plateforme. Celle-ci retient un certain pourcentage du montant de la location (environ 30%). En échange, elle s'occupe de la mise en relation, mais aussi de l'établissement des contrats et de la souscription d'une assurance. Généralement, il s'agit d'un contrat aux garanties étendues. Il reste toutefois nécessaire d'effectuer quelques vérifications : type de véhicule et de conducteur couvert ou nature des prestations par exemple.

La location de voiture entre particuliers en direct

Les choses sont plus compliquées si le contrat de location est établi sans intermédiaire. En effet, le loueur doit alors contacter son assureur pour savoir si son contrat prévoit l'utilisation du véhicule à des fins commerciales. Il doit aussi vérifier qu'il n'est pas le seul conducteur autorisé sur le véhicule (clause « conducteur exclusif »). Enfin, il doit veiller à adapter ses prestations. Il est plus sage d'opter pour une ouverture étendue, dans le cas où le véhicule serait loué à un conducteur maladroit.
De son côté, le locataire doit demander au loueur une attestation d'assurance. Cela lui permet d'être sûr par exemple qu'il bénéficie d'une garantie assistance si jamais il tombe en panne.

Trucs et astuces

En cas de sinistre, si les deux particuliers se sont mis en relation sans passer par une agence, le propriétaire du véhicule reste responsable vis-à-vis de son assureur. Cela signifie qu'il doit non seulement effectuer la déclaration de sinistre, mais aussi, éventuellement, supporter un malus. Passer par un intermédiaire qui propose une assurance annexe évite ce type de désagrément.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant