Location d'un bien immobilier durant les vacances

le
0

La location saisonnière d'un bien immobilier nécessite la souscription d'une assurance, en vue d'un éventuel sinistre. Le point sur les trois possibilités, pour le propriétaire et le locataire.

Le propriétaire assure son bien immobilier

Avant de se rendre sur son lieu de vacances, il est nécessaire de vérifier si la maison en location saisonnière est couverte par une assurance habitation. En effet, le propriétaire peut souscrire une assurance habitation multirisques afin de se protéger en cas de sinistre. Une garantie « responsabilité civile du propriétaire » doit être intégrée. Il lui est impératif de signaler à sa compagnie d'assurance que le bien immobilier fera l'objet d'une location pour les vacances.

En complément, il est conseillé d'adopter une garantie « recours des locataires contre le propriétaire » pour couvrir les dommages matériels subis par les locataires, suite à un défaut d'entretien de la maison de vacances.

Assurance du locataire

Le vacancier a tout intérêt à vérifier son contrat d'assurance habitation avant de s'installer dans la location saisonnière. La garantie responsabilité civile est essentielle et parfois exigée par le propriétaire de la location. Si une clause « villégiature » est inscrite dans le contrat, le locataire sera également couvert sur son lieu de vacances pour les dommages matériels et corporels.

Demander une extension de garantie

Si le contrat du locataire ne comprend pas la clause « villégiature », une extension de garantie temporaire peut être souscrite pour le lieu de vacances, pour les « risques locatifs ».

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant