Lobbys à Bruxelles : Juncker veut plus de transparence

le
2
Le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker veut imposer plus de transparence à Bruxelles.
Le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker veut imposer plus de transparence à Bruxelles.

Créé en 2011 et fondé sur la bonne volonté des groupes d'intérêt, le registre européen de transparence, qui entend contrôler l'accès aux institutions européennes des lobbyistes et mesurer leur influence sur les propositions législatives dans l'UE, peinait jusqu'alors à attirer les quelque 15 000 à 30 000 lobbyistes estimés à Bruxelles. Mais en trois mois, plus de 700 groupes d'intérêt se sont inscrits sur le fameux registre.À l'origine de cette petite révolution, l'instauration de nouvelles règles de transparence par le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker. Depuis le 1er décembre, les groupes d'intérêts doivent en effet s'inscrire au registre pour pouvoir rencontrer les commissaires et les membres de leurs cabinets. À l'inverse, les commissaires doivent refuser toute rencontre avec les lobbys qui n'y figurent pas, et publier leur entretien sur leur page, consultable sur le site de l'institution.Les banques prennent le pliLa Commission se félicite ainsi de mesures qui incitent enfin les grands groupes à s'enregistrer dans la base de données. On retiendra notamment l'inscription, dès décembre dernier, de nombreux établissements bancaires, à l'image de la banque américaine Goldman Sachs, ou encore des banques suisses UBS AC et HSBC, récemment mis en cause dans l'affaire SwissLeaks. Cette inscription leur a permis de rencontrer plusieurs commissaires, dont celui chargé des Finances Jonathan Hill, sur lequel...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • loco93 le mardi 10 mar 2015 à 10:54

    LOL un vrai laboratoire cette Europe, depuis qu'elle existe les fondements de bases en rapport avec la démocratie (pour le peuple) ne sont toujours pas encore écrits!

  • berco51 le mardi 10 mar 2015 à 08:17

    Il ne manque pas d"air celui là qui a accueilli les multinationales au Luxembourg dans les conditions qu'on connait.