LNV : Quatres clubs sanctionnés pour manquements aux obligations financières

le
0
LNV : Quatres clubs sanctionnés pour manquements aux obligations financières
LNV : Quatres clubs sanctionnés pour manquements aux obligations financières

C'est par un communiqué que la LNV a annoncé que sa Direction Nationale d'Aide et de Contrôle de Gestion a sanctionné quatre clubs de Ligue A masculine et féminine et de Ligue B masculine en raison de manquements à leurs obligations financières. En effet, le club de Montpellier (LAM) a vu son agrément pour la saison 2013-2014 refusé par la DNACG car « au 29 mai 2013, date de la réunion de la CACCP, le club n'a produit aucun des documents exigés règlementairement et qu'en l'absence de ces documents la Commission n'est pas en mesure d'étudier la situation financière du club ». Le club ne pourra pas prendre part à un championnat professionnel la saison prochaine.En Ligue A féminine, le club de Calais est rétrogradé administrativement en raison d'un passif trop élevé. La DNACG justifie sa décision par : « considérant que le club prévoit d'avoir, au 30 juin 2013, un passif correspondant à 36 % de ses produits, que la situation financière du club est loin de s'être améliorée depuis la décision de prononcer sa rétrogradation administrative à titre conservatoire puisque son passif s'est aggravé de 42,4 %, que la situation financière du club n'est pas en adéquation avec celle d'un club professionnel et que le club ne compte pas respecter son encadrement de masse salariale brute sur la saison 12/13 ». En conséquence, le club du Hainaut obtient son maintien en Ligue A féminine si le club passe avec succès son examen par la DNACG.Enfin, en Ligue B masculine, deux clubs sont sanctionnés : Les Herbiers et Saint-Louis. Les Herbiers sont sanctionnés « considérant l'incertitude qui pèse sur l'encaissement des sommes de mécénat, faisant planer un doute sérieux sur la capacité du club à présenter un budget équilibré au 30 juin de la saison en cours, qu'un budget non équilibré au 30 juin ne permet pas en théorie à un club fédéral de monter en LBM, que le club présente un budget prévisionnel déficitaire pour la saison 2013/2014 et que la situation nette serait également négative ». De son côté, le club de Saint-Louis est sanctionné « considérant que le club ne peut pas être engagé en Ligue BM pour la saison 2013/2014, malgré ses résultats sportifs, puisqu'il n'a pas apporté d'éléments financiers et comptables permettant de justifier d'une situation nette estimée au 30 juin 2013 équilibrée ». En conséquence, les clubs de Saint-Brieuc et de Calais Saint-Pierre obtiennent leur maintient en LBM.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant