LNB : La Ligue dément avoir dézingué Forte

le , mis à jour à 22:32
0
LNB : La Ligue dément avoir dézingué Forte
LNB : La Ligue dément avoir dézingué Forte

Après les récentes déclarations de Fréderic Forte sur le basket français et la crise européenne FIBA / Euroligue, la LNB a tapé du poing sur la table selon l'Equipe. La Ligue Nationale de Basket aurait " invité " le président de Limoges " à quitter le basket français " et aurait demandé à Jean-Pierre Siutat de suspendre Forte de " toutes responsabilités fédérales ". La LNB a timidement démenti via son compte Twitter.

Entre Fréderic Forte et la LNB, la guerre aurait été déclarée. Les récentes déclarations du président de Limoges, qui a dit ce qu’il pensait de la gestion du basket tricolore dans le conflit européen qui oppose la FIBA et l’Euroligue, avaient entrainé la FFBB à réagir et à le convoquer pour s’expliquer. Mais la LNB, où plutôt le comité directeur de la LNB, voudrait aller plus loin. Selon l’Equipe, la Ligue Nationale de Basket a envoyé un courrier incendiaire à la FFBB et à la mairie de Limoges. Les extraits dévoilés par le quotidien sportif sont très virulents.

« Forte déshonore gravement la famille du basket »

« Nous avons pris connaissance de la « Lettre ouverte à moi-même » de Monsieur Forte, par laquelle il assène de multiples critiques à l’encontre des dirigeants et instances du basket français, allant même jusqu’à mettre en cause leur intégrité morale (…). Nous sommes malheureusement habitués aux manœuvres provocatrices et dilatoires de Monsieur Forte qui ne visent en réalité qu’à détourner l’attention de ses propres difficultés ». La LNB n’a pas mâché ses mots en préambule avant de totalement allumer le patron du CSP.

« Nous estimons que Monsieur Forte déshonore gravement la famille du basket français et nous ne le considérons plus comme étant digne d’être l’un de nos pairs. S’il ne devait pas être en accord avec les positions de la LNB, toujours prises de manière démocratique, nous l’invitons à quitter le basket français ». Très remonté contre Fréderic Forte, le comité directeur de la LNB a demandé à la FFBB de Jean-Pierre Siutat de le suspendre de « toutes responsabilités fédérales ». Dans cette lettre, une possible poursuite en justice pour diffamation est évoquée. Ambiance. 

Plusieurs heures après la parution de cette lettre, la LNB s'est décidée à réagir en twittant un simple : « La LNB et son Comité Directeur ne sont pas à l'origine du courrier paru ce jour ». Une réaction assez timide après le tintamarre médiatique provoquée par l’apparition de cette lettre lapidaire. 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant