Lloyds veut transférer 1.900 emplois vers IBM-syndicat

le
0
    LONDRES, 13 mars (Reuters) - Lloyds Banking Group  LLOY.L  
veut transférer quelque 1.900 postes vers IBM  IBM.L  dans le 
cadre d'un plan de restructuration visant à réduire ses coûts, 
une décision qui pourrait affaiblir la sécurité de la banque, 
selon un syndicat. 
    Dans une lettre d'information adressée dimanche aux 
salariés, Lloyds Trade Union a déclaré que les employés ainsi 
transférés conserveraient leur emploi pendant un an, mais que la 
plupart d'entre eux le perdraient au bout de quatre ans. 
    Le directeur général de Lloyds Antonio Horta-Osorio cherche 
à supprimer des milliers de postes afin de rationaliser ses 
activités, soutenir le paiement de dividendes et doper le prix 
de l'action. 
    De son côté, le gouvernement se prépare à revendre cette 
année la participation qu'il détient encore dans la banque. 
    Lloyds ne commente les rumeurs et toute décision prise est 
d'abord communiqué en interne, peut-on lire dans un communiqué 
du groupe. 
   Le Financial Times a rapporté le premier cette information.  
   En janvier, Lloyds a fait l'objet d'une cyberattaque qui a 
affecté les comptes en ligne de ses clients, a rapporté une 
source proche du dossier, alors que la banque cherche à 
améliorer la sécurité sur internet après une série d'incidents 
ces dernières années. 
 
 (Andrew MacAskill, Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service 
français, édité par Benoît van Overstraeten) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant